Abdoul Fouad Do, artiste malien : « Je demande une protection à l’Etat »

3
Le reggae man malien Abdoul Fouad Do sollicite l’accompagnement du public et des autorités pour démasquer un individu qui se promène en racontant être son collaborateur. Le plus inquiétant, c’est que cet homme surveille les faits et gestes de l’artiste d’origine ghanéenne. « Je suis suivi par quelqu’un. Même hier au restaurant Marinas, il m’avait suivi », raconte Abdoul Fouad. «J’ai été prévenu par Diakaridia Traoré, une connaissance qui habite à Hamdallaye. Il m’a dit que celui qui me suit est un homme trapu de teint noir et qu’il habite dans la périphérie de Hamdallaye, mais il n’a pas précisé l’emplacement exact de sa maison », affirme l’artiste. Abdoul Fouad lui avait expliqué avoir déjà remarqué la présence d’une personne correspondant à cette description dans certains endroits où il va. Selon, Diakardia Traoré, l’homme en question prétend qu’il est avocat alors qu’il n’a pas fini ses études à l’Ecole nationale d’administration. Il n’aurait fait que deux ans d’études avant de décrocher. Le soi-disant avocat raconte aux gens, d’après Diakaridia, qu’il est un collaborateur d’Abdoul Fouad Do. Il se présente au même endroit que l’artiste pour prouver qu’il est un collaborateur du musicien. Diakaridia a donc averti Abdoul Fouad Do sur les intentions malhonnêtes du faux avocat qui raconte partout être un collaborateur du musicien. Le lundi 2 juillet, Abdoul Fouad avait remarqué la présence du type correspondant à la description faite par Diakaridia. « Il était assis loin de moi et regardait tout ce que je faisais, même le plat que j’ai mangé », raconte-t-il. La crainte du musicien est que le «faux amis » ne commette une faute en utilisant son nom, étant donné que plusieurs personnalités du Mali connaissent Abdoul Fouad Do. « Je demande à tous ceux qui me connaissent de ne jamais croire à quelqu’un qui vient à eux en prétendant être mon collaborateur. Ce gars peut aller truander quelqu’un que je connais », recommande-t-il à ses connaissances. Abdoul Foud Do n’est plus à présenter depuis son arrivée au Mali en 1984. La sortie de son single Soweto l’a fait davantage connaitre à travers la télévision nationale dans les années 1990. Il a été l’un des premiers artistes à chanter pour la stabilité et la paix lorsque le Mali a connu des crises. «Pour tout ça je demande une protection à l’Etat. Je demande aux gens à qui cet individu se présentera désormais de l’amener au poste de sécurité le plus proche », sollicite l’artiste. Soumaila T. Diarra Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here