Coalition CMD 2018 : Moussa Mara plaide pour la présence de vrais honorables à la prochaine Assemblée Nationale

0
L’ancien premier ministre Moussa Mara, Directeur de campagne de la Coalition Cheikh Modibo Diarra (CMD 2018) a animé le 26 juin dernier une conférence sur le pouvoir législatif à la Maison de la presse. L’objectif principal pour cette entente de trois partis (RPDM, YELEMA et MODEC) est de soutenir l’élection à la prochaine Assemblée nationale de citoyens pleinement engagés, intégrés, désintéressés, honnêtes et prêts à défendre en toute liberté l’intérêt supérieur de la nation. Le constat que font certains hommes politiques bien avertis sur l’Assemblée nationale, n’est pas du tout reluisant. Au contraire, ils estiment la plupart du temps qu’il s’agit d’une simple caisse de résonnance qui n’est utile que pour congratuler le prince du jour au lieu de passer au crible les véritables problèmes de la nation. C’est justement ce tableau aux couleurs sombres que l’ancien Premier ministre Moussa Mara de la Coalition Cheikh Modibo Diarra 2018, se propose de démanteler par la mise en œuvre de son projet « l’initiative législative ». En effet, ladite coalition veut présenter une liste commune aux législatives de novembre 2018 dans toutes les circonscriptions électorales du Mali. Une raison qui justifie selon le Directeur de campagne le dynamisme au quotidien des acteurs de la coalition pour retenir des personnalités sincères qui peuvent militer pour un changement véritable et sauver le Mali. Déjà, l’ancien Premier ministre a lancé une invitation à tous les compatriotes de l’intérieur comme de l’extérieur, sans aucune considération partisane, de genre, d’ethnie ou de religion, partageant leur idéal à les rejoindre. Les dossiers de candidature, informe-t-il, doivent inclure la présentation de l’intéressé ainsi que ses qualités et son influence dans sa circonscription. Le délai de dépôt est fixé au 15 juillet 2018 à 16 heures. Il a aussi déclaré au cours de la conférence qu’il s’agit d’une initiative qui permettra de rendre au pouvoir législatif toutes ses lettres de noblesse. « Un pouvoir digne de ce nom. Une Assemblée Nationale qui présente les aspirations du peuple. Un parlement indispensable pour le véritable changement que nous aimerions voir dans notre pays » Pour le Directeur de campagne de la coalition, depuis quelques années le parlement ne joue plus correctement son rôle. Pourtant, « ses contributions sont déterminantes pour la réussite de tout programme de redressement du Mali. Il est impératif que le futur parlement soit autonome et animé d’une ambition du changement positif, de la vision nouvelle d’espoir d’un Mali nouveau », a conclu Moussa Mara. Moussa welé Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here