Colonel Hassane Ag Mehdy dit Jimmy le Rebelle : «Nous pensons que ce pays est fatigué, les gens ont besoin de changement et il ne peut avoir ce changement que lorsqu’on permette à chacun de voter librement…»

10
Qui sera le prochain Président de la République du Mali ? Les Maliens le sauront dans quelques semaines après une présidentielle qui s’annonce rude dont le 1er tour est prévu pour le 29 de ce mois. En raison du contexte sécuritaire assez difficile dans plusieurs régions du Mali et l’acheminement du matériel électoral, ils sont rares à croire au bon déroulement du processus. Selon la Coordination des Mouvements de l’Entente(CME) et tous les signataires de l’Accord d’Alger, ‘’ il sera difficile d’acheminer le matériel électoral et sécuriser les élections de Tombouctou à Ménaka. Or, il se trouve que la CME constituée des groupes armés de la Coalition du peuple pour l’Azawad(CPA), Congrès pour la Justice dans la Azawad(CJA), le Mouvement pour le Salut de l’Azawad(MSA), le Mouvement Populaire pour le Salut dans l’Azawad (MPSA) et le Front Populaire de l’Azawad (FPA) est tout à fait out du processus. Au cours d’une sortie médiatique, le secrétaire général du FPA, le Colonel Hassane Ag Mehdy , non moins coordinateur des forces armées de la CME trouve que ‘’malgré notre détermination, malgré notre présence sur le terrain ,malgré tous les efforts que nous sommes en train de fournir pour que ces élections se passent très bien, il sera très difficile qu’on fasse ces élections sans dépasser l’étape de l’exclusivité’’. Pour preuve, le colonel dira l’élection est quelque chose de très sensible. La première étape est selon lui, l’acheminement du matériel. Pour sa part, ce matériel qui doit être reparti entre toutes les circonscriptions électorales a besoin d’abord d’un aspect de sécurité bien réfléchi et bien encadré avec la volonté de tous. ‘’ Je pense qu’aujourd’hui ,acheminer ce matériel, je ne dis pas que c’est impossible mais, c’est sera très difficile sans la collaboration de tous. Et je pense aussi que même par rapport à la sécurisation des élections elles-mêmes, par rapport à la sécurisation des urnes, à la sécurisation des axes routiers qui mènent aux régions, aux urnes, malgré tout, il est nécessaire que les gens se donnent la main et se complètent’’, a indiqué le Colonel Mehdy. Le Col HassaneMehdy dira que la CME est prête à jouer sa partition pour la sécurisation des élections et toutes autres actions dans le cadre de la paix. B. coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here