Présidentielle : Qui sont les hommes de Soumaïla Cissé ?

14
Le directoire de l’équipe de campagne du candidat Soumaïla Cissé est désormais en place. Dirigé par Tiébilé Dramé, assisté par Me Demba Traoré, Mme Diakité Kadidia Fofana, ce directoire est composé d’hommes et de femmes venant de divers horizons politiques et associatifs. Ce qui traduit la volonté de Cissé de conférer à son équipe de campagne une volonté à la fois de rassemblement et d’efficacité. Qui sont les hommes et femmes de Soumaïla Cissé ? Réponse. « Rassemblement » et « compétences », ce sont là les principaux critères qui ont guidé le choix de Soumaïla Cissé dans la composition de son équipe de campagne. Selon Tiébilé Dramé, cette équipe de campagne constituée autour de Soumaïla Cissé procède d’une large synthèse des différentes composantes qui forment la Coalition pour le changement et l’alternance et les partis et associations qui soutiennent la candidature du président de l’URD. Soumaïla Cissé sera entouré par huit porte-paroles, dont Zeïdane Ag Sidalamine, Racine Thiam, Djimé Kanté, Etienne Fakaba Sissoko, Alou Badra Dembelé, Nouhoum Sarr, Ibrahima Kébé, Mohamed Salia Touré, ancien président du Conseil national de la jeunesse. Dans ce staff, il y a des conseillers spéciaux, au nombre de sept : Dr Almoubareck Ag Oumar, Oumar Hamadoun Dicko, Djibril Tall, Djibril Tangara, Nouhoum Sarr, Oumar Abdou Touré dit Ladji, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath. Le Mandataire national du candidat est Malick Touré assisté de Mamadou Diawara. La Chargée de la stratégie électorale est Mme Coulibaly Kadiatou Samaké. L’équipe comprend aussi plusieurs personnalités, dont entre autres, le colonel à la retraite, Moussa Diabaté, Sadio Lamine Sow, Dr. Sidi Mohamed Ben Moulaye Idris, Drissa Traoré, Abdramane Diarra, Vincent D. Traoré, Mamadou Ba, Me Amidou Diabaté. Ils sont chargés d’animer des cellules dans plusieurs domaines stratégiques (diplomatique, sécurité, questions juridiques, communication…). Tiébilé tacle IBK Tiébilé Dramé, directeur de campagne de Soumaïla Cissé, a saisi l’occasion de la présentation de l’équipe de campagne pour fustiger la gouvernance calamiteuse d’IBK. «Dans l’état actuel du Mali, nous voulons un président qui a pitié du pays et de ses habitants…», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que le Mali a surtout besoin d’un président qui ne se complait pas dans la politique de l’autruche et le déni de réalité. Et Tiébilé tacle : «Nous ne voulons pas un président qui, oubliant le contrat avec le peuple, considère le pouvoir d’État comme un héritage, une propriété privée. Le peuple malien veut un président qui voyage moins. Avouons-le : 163 voyages internationaux en moins de 5 ans, c’est un peu trop pour un pays en guerre. 40 voyages par mois, c’est un peu beaucoup comme le dirait l’autre. Nous ne voulons plus d’un président qui va en Azerbaïdjan pour un forum sur la culture le jour même où l’on enterre une dizaine de soldats morts pour le Mali, en mai 2017, entre Diabaly et Nampala… Notre peuple meurtri ne veut plus d’un chef suprême des armées qui couvre le détournement de dizaines de milliards de francs CFA destinés à notre armée en guerre (…). Nous ne voulons plus d’un président qui considère la constitution de 1992 comme un chiffon de papier qu’il a violée dès son entrée en fonction en refusant de faire la déclaration publique de ses biens comme l’exige notre loi fondamentale. Nous ne voulons plus d’un président qui a tenté de tripatouiller en juin 2017, sans consultations, une constitution écrite avec le sang de nos martyrs. Notre peuple qui souffre tant ne veut plus d’un président dépensier et budgétivore…», a martelé M. Dramé. Il affirme de la détermination de son équipe à œuvrer pour l’alternance : « Cette équipe composée d’hommes, de femmes d’expériences et de jeunes déterminés est prête à aider Soumaïla Cissé à réaliser l’alternance et le changement auxquels aspirent des millions et des millions de Maliens, d’amis du Mali. Il n’est pas étonnant que nous nous retrouvions dans le vaste mouvement pour l’alternance et le changement, pour ouvrir de nouveaux horizons pour notre pays», dira, enfin, un Tiébilé Dramé, très déterminé à conduire Soumaïla Cissé à la victoire à l’issue de la présidentielle. Mémé Sanogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here