Scrutin présidentiel du 29 juillet 2018 : 24 candidats dans la course pour succéder à IBK

34

C’est hier, mercredi 4 juillet 2018 à 11 heures, que la proclamation de la liste définitive de candidature a été faite par la présidente de la Cour Constitutionnelle, Manassa Danioko dans la grande salle d’audience de l’institution. C’était en présence des mandataires des candidats et de nombreuses autres personnalités. On se rappelle que le samedi 30 juin 2018, la liste provisoire des candidats proclamée par la Cour faisait état de 17 candidatures validées et 13 autres invalident.

Au total 24 candidats sont dans la course, entre autres : Ibrahim Boubacar KEITA ; Aliou DIALLO; Choguel Kokalla MAÏGA; Harouna SANKARE ; Housseini Amion GUINDO; Mamadou Oumar SIDIBE ; Soumaïla CISSE ; Dramane DEMBELE ; Moussa Sinko COULIBALY ; Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA ; Niankoro Yeah SAMAKE ; Modibo KONE ; Daba DIAWARA ; Mamadou DIARRA; Mohamed Ali BATHILY ; Mamadou TRAORE ; Modibo SIDIBE ; Hamadoun TOURE ; Modibo KADJOKE ; Adama KANE ; Kalfa SANOGO ; Madame Djénéba N’DIAYE ; Oumar MARIKO et Mountaga TALL . Il y a une semaine, 13 candidatures avaient été rejetées pour plusieurs motifs dont: le non paiement de la caution exigée (25 millions de FCFA) par la loi, comme le cas de Rakia ALPHADI épouse GANFOUD, le manque ou défaut de parrainage de députés ou d’élus communaux et l’irrégularité de certaines pièces administratives. Les recalés avaient 24 heures pour faire recours. C’est ainsi que les candidats Choguel Kokalla MAIGA, Harouna SANGARE, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA, Niankoro Yeah SAMAKE, Ainéa Ibrahim Camara, Mamadou TRAORE, Hamadoun TOURE, Mountaga TALL qui étaient dans ce lot ont fait recours à travers leurs avocats. « Après examen des listes de soutiens par candidat, la Cour a décelé l’absence de certains soutiens sur la liste officielle des conseillers communaux fournie par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Qu’il s’ensuit que des élus communaux issus des élections communales de 2009 ou repêchés à la faveur de contentieux électoraux ou de remplacement par les autorités administratives compétentes n’ont pas été retrouvés sur la liste sus référencée ; que les usagers de l’Administration, non responsables de ce dysfonctionnement, ne sauraient en pâtir. Considérant que les requêtes formulées au nom des candidats : Choguel Kokalla MAÏGA, Mamadou TRAORE, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA, Mountaga TALL et Hamadoun TOURE sont recevables en la forme pour avoir été déposées dans le délai prescrit par la loi ; qu’il y a lieu d’y faire droit et déclarer leurs candidatures valides », a déclaré la présidente de la Cour Manassa Danioko. En outre, elle a déclaré que la candidature de Harouna SANKARE est valide. Par ailleurs, la Cour a fait savoir que le casier judiciaire tel que produit par le candidat Niankoro Yeah Samaké n’est pas de nature à invalider sa candidature. Ainsi, Après l’examen des dossiers reçus, la cour a déclaré la liste définitive des candidats à l’élection du Président de la République dont le premier tour est fixé au 29 juillet 2018. Les 24 candidatures validées par la cour sont : Ibrahim Boubacar KEITA ; Aliou DIALLO ; Choguel Kokalla MAÏGA; Harouna SANKARE ; Housseini Amion GUINDO; Mamadou Oumar SIDIBE ; Soumaïla CISSE ; Dramane DEMBELE ; Moussa Sinko COULIBALY; Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA ; Niankoro Yeah SAMAKE ; Modibo KONE ; Daba DIAWARA ; Mamadou DIARRA ; Mohamed Ali BATHILY ; Mamadou TRAORE; Modibo SIDIBE; Hamadoun TOURE ; Modibo KADJOKE ; Adama KANE ; Kalfa SANOGO; Madame Djénéba N’DIAYE ; Oumar MARIKO et Mountaga TALL . Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here