Commune rurale de Dombila: AMD soulage les personnes démunies !

6

La cour de la maternité du village de « Koyan » dans la commune rurale de Dombila, cercle de Kati, a refusé de monde, le samedi 30 juin 2018, dans le cadre d’une journée de consultation gratuite, avec Don de médicament, organisée par association Amis des malades démunis (AMD), en collaboration avec le club des amis au Pr Samba Ousmane Sow et l’association des ressortissants de Koyan résidents à Bamako. Le thème de cette édition 2018 portait sur : « importance de la vaccination sur la santé ».

Plusieurs personnalités ont pris part à cette journée, dont le directeur général adjoint de la direction nationale de la santé, le Dr Mamadou Baba Sylla, président de l’Association amis des malades démunis, de Mamadou Traoré, président du club des amis du Pr Samba Ousmane Sow ; de M. Koulou Diarra, chef de village de Koyan ; de M. Balla Diarra, président de l’association des ressortissants de Koyan à Bamako.
Dans son intervention, le Dr Mamadou Baba Sylla, président des l’Association Amis des Malades démunis, dira que l’Association des amis des malades démunis est une association qui vient en aide dans les structures hospitalières en faveur des personnes démunies. Selon le Dr Sylla, les personnes démunies sont aidées à se traiter par l’association payant à leur place ordonnances, frais des soins et analyses biomédicales.
Aux dires du président de l’AMD, il est ressorti, dans la base de données de l’AMD, que le village de Koyan fait partie des localités qui abritent le maximum des patients des hôpitaux de la ville de Bamako. Selon le Dr Sylla, l’AMD se déplace, chaque année, en organisant une journée de consultation gratuite avec Dons de médicaments à des cibles de zones reculées où il est très difficile aux populations de se faire consulter.
Il a fait savoir que toutes les spécialités étaient concernées au cours cette journée (la pédiatrie ; la gynécologie ; la dermatologie…) Selon le Dr Sylla, la particularité de cette année, c’est que l’équipe avait été accompagnée par des spécialistes en informatique médicale qui sont partis faire des sciences d’information ; d’éducation et de communication en gynécologie et en neurologie.
Il a enfin promis que l’association des amis des malades démunis pense pérenniser cette initiative, en fonction des bases de données des structures hospitalières.
Dans ses propos, Mamadou B. Traoré, président du club des amis du Pr Samba Ousmane Sow (ministre de la Santé et de l’hygiène publique) a rappelé que cette journée de consultation rentre dans leur mission qui est la promotion de la santé des Maliens, partout au Mali. M. Traoré a fait savoir que ce club des amis du Pr Sow n’a pas hésité dès que l’association amis des malades diminue et les ressortissants de Koyan résidents à Bamako l’ont contacté et d’ajouter que le club des amis Samba Ousmane Sow a toujours œuvré dans le domaine de la santé. Le président de ce club a indiqué que ce Don de médicament était composé de lits d’hospitalisation, de tables de bureau, des chaises et d’importants lots de médicaments.
Pour sa part, M. Sianto Diarra, maire de la commune rurale de Dombila a sincèrement salué les initiateurs de cette consultation gratuite dans sa commune. Cette journée lui permettra d’avancer rapidement dans la mission confiée à son conseil par les populations, s’est-il réjoui. Ensuite, le maire Sianto Diarra a fait savoir que la commune rurale de Dombila n’a qu’un seul CSCOM et huit maternités pour la prise en charge de la santé de 20 000 habitants répartis dans 11 villages et 8 hameaux. Sianto Diarra, maire de la commune rurale de Dombila, cercle de Kati, a profité l’occasion pour signaler qu’au-delà de la santé des habitants, la route principale de Dombila reste une préoccupation majeure. Ensuite, il a déploré qu’une somme insignifiante de 12 millions de francs a été allouée, cette année, à la mairie de Dombila par l’Agence nationale d’investissement de la collectivité territoriale (ANICT). Le maire de préciser que cette somme ne peut pas construire une nouvelle mairie, ni construire de salles de classe.
Il faut noter que plus 500 personnes ont bénéficié de ces consultations gratuites avec des médicaments.

SABA BALLO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here