Contrebande des cigarettes au Mali : La Sonatam consume des produits illicites d’une valeur de 140 millions de FCFA

12

La Société nationale de tabac et allumettes du Mali (SONATAM S.A) dans sa lutte contre la fraude et les produits illicites, qui pullulent au Mali avec d’énormes conséquences sur le rendement de l’usine, vient de mettre la main sur un important lot de produits de contrebande. Des produits qui ont été incinérés le jeudi 05 juillet 2018 dans les locaux de Batex CI devant les responsables de l’usine et des forces de sécurité.

Le directeur général de la Sonatam ,Youssouf Traoré, a dans ses propos mis l’accent sur l’éminent rôle que joue sa structure dans l’épanouissement du Mali tout en signalant le grand manque à gagner occasionné par la contrebande. « La Sonatam S.A en tant qu’entreprise industrielle, ayant pour objet la production, l’importation, la commercialisation et la distribution de cigarettes est de nos jours l’un des plus grands contributeurs aux recettes de l’Etat. De 2011 à 2017, elle a versé dans les caisses de l’Etat malien plus de 400 milliards de FCFA dont 392 millions d’impôts et taxes et 22 milliards de charges sociales», a-t-il indiqué.

Il a aussi signalé que la participation de l’entreprise aux recettes de l’Etat aurait pu être beaucoup plus importante si elle n’avait pas été victime de la fraude qui gangrène son secteur d’activité. Un fléau qu’ils sont en train de combattre avec toutes les armes nécessaires en compagnie de la Douane malienne, de la gendarmerie et de la police malienne.

Le directeur Traoré a salué la collaboration de ses structures susmentionnées grâce à la vigilance et à la promptitude de qui ils viennent de saisir 1000 cartons de produits du tabac d’une valeur de 140 millions de FCFA sans oublier les autorités maliennes. Selon lui, tous les paquets de cigarettes ne comportant pas le marquage santé de la Sonatam sont prohibés ainsi que certaines marques comme Ronson, Monte Carlo, Ducal etc.

Les produits illicites saisis ont été incinérés devant tous et le directeur de la Sonatam a fait savoir qu’ils ne baisseront jamais la garde et continueront la lutte afin d’assainir le milieu et de contribuer davantage à jouer le rôle moteur qui a toujours été le leur pour permettre à l’économie malienne de prendre son envol.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here