Elections présidentielles 2018 : Le « Mouvement Renaissance à la base en CV » soutient Aliou Boucabar Diallo

25

La commune V du district de Bamako a organisé sous la conduite de Mohamed Ramadan Diallo, coordinateur du « Mouvement Renaissance à la base Commune V », un meeting de soutien au candidat de l’ADP Maliba, Aliou Boubacar Diallo, pour la présidentielle du 29 juillet 2018. C’était en face de la mairie de Daoudabougou. La cérémonie a vu la participation du candidat Aliou Boubacar Diallo et son staff. Chefs de quartiers, imams, militants et adhérents de l’ADP Maliba des différents quartiers de la CV, ont répondu à l’appel.

« Nous, militants de l’Adp-Mliba, affirmons notre conviction au programme du candidat et notre adhésion totale au changement qu’il promet à notre pays », a déclaré d’entrée le coordinateur du mouvement à la base CV, Mohamed Ramadan Diallo. Car, a-t-il rappelé, le projet de société de Aliou Boubacar Diallo s’articule autour des points qui sont les préoccupations des Maliens. « Le retour définitif de la paix et la stabilisation au pays, les réformes tendant à la modernisation de l’administration, l’amélioration des conditions de vie des travailleurs malins, la promotion de l’entreprenariat privé pour mieux booster la création d’emploi, le renforcement des capacités de défense des forces armées et de sécurité du pays, les réformes dans l’enseignement pour une meilleure adaptation des formations au marché de l’emploi », a égrainé le Mohaed Ramadan Diallo.

Ce projet important du candidat Diallo ne surprend guerre. Car, ajoute Ramadan Diallo, il était déjà sur le terrain de la création d’emploi à travers ses investissements dans les mines (Or, Gaz) et d’autres activités y afférant et sa fondation. Pour le Mouvement renaissance à la base, IBK a rendu incertain le lendemain de chaque malien par l’accroissement de la corruption dans tous les domaines, la culture persistante de l’insécurité, la male-gouvernance et l’incapacité d’apporter une réponse aux préoccupations des Maliens qui sont caractérisées par le chômage des jeunes, la cherté de la vie à travers les soins de santé, les ménages l’éducation des enfants et les moyens de déplacement.

Ramadan Diallo a attiré l’attention du candidat Aliou Boubacar Diallo que la CV a un grand électorat, mais un électorat pauvre. Les habitants, a-t-il dit, vivent de leur labeur quotidien. Un moyen sûr de développement local est le développement de l’entreprenariat privé. «Nous osons croire que notre candidat tiendra compte de notre commune à travers le Mouvement Renaissance à la base MRB», a-t-il dit.

Emu d’avoir eu un accueil digne de son nom, Aliou Boubacar Diallo a vivement salué les populations de la commune V pour ce soutien. Mais pour concrétiser ce soutien en acte concret, il les a invités à aller retirer leurs cartes d’électeurs et voter massivement le 29 juillet prochain. Le Mali n’est pas un pays pauvre, rappelle Aliou Boubacar Diallo. Il faut plus d’initiative et mesures pour que le pays sorte dans la situation qu’il se trouve. Une fois élu président de la République, il a promis de tout mettre en œuvre pour que les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur vivent dans la paix, sécurité, sans fin, sans chômage, avec une bonne gouvernance, avec moins de corruption, sans partage de gâteau, des ressources du pays entre une minorité de personnes etc.

Le chef de quartier de Daoudabougou, Moctar Traoré et le porte parole des Imams, Issa Traoré, ont salué le candidat et son mouvement et formulé des vœux et prières pour eux.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here