Justice internationale : Une trentaine d’hommes de médias à l’école de la CM-CPI

9

Dans le cadre de la promotion de la connaissance et de la compréhension du mandat de la Cour pénale internationale, la Coalition pour la Cour pénale internationale (CM-CPI) organise à l’intention d’une trentaine d’hommes de médias un atelier de formation sur le système du Statut de Rome et la mise e œuvre du principe de la complémentarité au Mali.

Cette formation, qui se tient du 5 au 7 juillet 2018 au centre Aoua Kéita, s’inscrit dans le cadre d’une série d’ateliers à l’attention d’acteurs nationaux, notamment les journalistes, les acteurs de la société civile, les membres de la chaine pénale et les agents de la haute administration.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu hier en présence de Mme Doumbia Mama Koité, présidente de la Coalition malienne pour la Cour pénale internationale (CM-CPI). Les représentants des ministres des Droits de l’Homme et de la Justice étaient présents.

L’atelier porte sur trois thématiques : le statut et les missions de Rome, la coopération internationale judiciaire internationale et la question du genre. L’objectif est de permettre aux journalistes et représentants des médias de s’approprier le système du Statut de Rome et de la mise en œuvre du principe de la complémentarité au Mali.

La présidente de la Coalition a déclaré qu’aujourd’hui le Mali a plus que jamais besoin de cohésion sociale, de vivre ensemble et de paix. Elle a exhorté le gouvernement à veiller davantage sur la sécurité des personnes et des biens en mettant en place un dialogue politique inclusif avec tous les maillons de la société, particulièrement les femmes et les jeunes ainsi que les leaders communautaires pour la réconciliation nationale, la promotion et la protection des droits de l’Homme.

Mme Doumbia a également expliqué que la CPI, créée par la Convention de Rome du 17 juillet 1998, est une juridiction permanente, destinée à punir les crimes contre l’humanité ainsi que les crimes d’agression. Selon elle, le Statut de Rome définit les crimes internationaux sur lesquels la Cour a un pouvoir juridictionnel dont les crimes de génocide, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, ainsi que les crimes d’agression.

La CM-CPI est une organisation de droit malien par la loi n°04-038 du 5 août 2004 relative aux associations. Elle a été créée le 2 novembre 2012 par des organisations de droits humains et de développement. Elle résulte de la nécessité, pour ces organisations, de contribuer à l’éradication de l’impunité des crimes au Mali.

Y Doumbia

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here