Enseignement Supérieur: 13 mille tablettes-PC pour un effectif de près de 87 mille étudiants

28

On peut dire, chose promue, chose due, même si cela vient en retard et à la veille de l’élection présidentielle. En effet, le Président IBK, a présidé dans l’après-midi du jeudi 5 juillet 2018, la cérémonie de remise symbolique de 13 mille tablettes-PC en faveur des étudiants du Mali. C’était à la Cité Universitaire de Kabala en présence de plusieurs personnalités, dont des présidents des Institutions de la République et de nombreux universitaires. Le hic est de savoir sur quel critère procédera-t-on pour le partage des 13 mille tablettes-PC pour un effectif de près de 87 mille inscrits cette année ?

Les étudiants étaient sortis nombreux, espérant que le partage des 13 mille tablettes-PC se ferait ce même jour. Mais que non ! ils doivent attendre encore des semaines, voire des mois pour peut-être avoir le privilège de bénéficier de cet « outil de travail conçu et adapté pour eux par des ingénieurs maliens ». En effet, M. Souhahébou Coulibaly, directeur général de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (AGEFAU), dans sa présentation des caractéristiques de l’appareil, dira « à la différence des autres tablettes, ces dernières sont équipées, entre autres, d’un clavier et d’un disque dur interne pour répondre aux besoins d’utilisation des étudiants ».
Aussi, le Secrétaire Général de l'AEEM, Moussa Niangaly, a tenu à remercier le président IBK pour la promesse tenue et qui va faciliter l’accès des étudiants maliens aux ressources numériques et digitales. « Vous venez de réaliser l’une des plus belles actions jamais posées dans l’histoire de l’école malienne en faveur de l’étudiant.

Vous incarnez l’espoir de toute une génération ». « Les tablettes-PC qui sont mises à notre disposition nous donnent l’espoir que notre pays s’installe définitivement dans le numérique et que dorénavant l’accès aux télécommunications et aux services des technologies de l’information et de la communication ne seront plus un luxe », espère le premier responsable des élèves et étudiants maliens, Moussa Niangaly. Il a invité ses camarades étudiants « à la conjugaison des efforts de toutes et tous pour la réalisation d’une école apaisée et performante ». « Camarades étudiants, soyons sobres quant à l’utilisation des Tablettes-PC. Elles doivent être utilisées non pas pour véhiculer de mauvaises images de notre pays mais plutôt pour bâtir un Mali meilleur. ».

Dans son intervention, M. Harouna Modibo Touré, ministre de la Communication et de l’Economie numérique a rappelé que les TIC restent aujourd’hui un outil incontournable en matière de formation et de renforcement des capacités. Selon lui, les technologies de l’information et de la communication peuvent aplanir les difficultés inhérentes à l’accessibilité à la documentation afin que la recherche en milieu universitaire puisse s’exercer dans toute sa plénitude. « Conscient du potentiel des TIC en tant qu’outil de développement, le Mali a adopté en 2015 le document de politique nationale de l’économie numérique et son plan stratégique.

Au centre de cette politique figure en bonne place le capital humain en vue de permettre l’atteinte des objectifs du cadre stratégique de croissance et de réduction de la pauvreté », a rappelé le ministre Touré. En outre, il précisera que ce projet de remise de tablettes constituait la première phase, permettant, à terme, de favoriser l’accès aux documents électroniques sur Internet et aux bibliothèques numériques pour les étudiants, les enseignants et les chercheurs, mais aussi d’augmenter et d’accélérer les échanges entre les administrations universitaires.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a insisté sur les efforts que le chef de l’Etat a déployés pour l’enseignement supérieur. Le ministre Mme Assétou Founé Samaké Migan a salué cette remise de tablettes-PC, en affirmant « que désormais l’acquisition de la connaissance n’a plus de frontière pour les étudiants et pour les professeurs. Pour elle, l’enseignement en ligne est en marche et nous aurons besoin de plus d’ordinateurs pour que nos étudiants puissent y accéder », a-t-elle lancé. Car, dit-elle, lors de la dernière inscription, ils sont près de 87 mille étudiants.

Après la remise symbolique d’une tablette-PC au secrétaire général de l’AEEM, le Chef de l’Etat, s’adressant aux étudiants dira que « vous êtes notre avenir et nul ne sera invité au banquet de l’universel qu’il n’aura mérité ». « Puissent ces ordinateurs, produire demain des Bill Gates maliens. Rien n’est impossible. » a-t-il souhaité. Le Président IBK a rendu un hommage particulier à celui qu’il a l’habitude de qualifier d’enfant lumière, feu Pr Ogobara Doumbo. « Ogobara Doumbo est un produit de l’école malienne, donc l’école malienne a de bien belles lettres de noblesse », dira le chef de l’Etat.

En effet, le projet « un étudiant-un ordinateur » appelé DONIYA et porté par le Président IBK, vise à doter chaque étudiant malien d’un ordinateur portable avec connexion à internet haut débit. DONIYA permet spécifiquement l’accès des étudiants aux documents électroniques sur Internet et aux bibliothèques numériques ainsi que des échanges plus rapides et efficaces entre les étudiants, les enseignants et les administrations universitaires. Il porte sur des applications à vocation éducative et citoyenne, conformément à la politique gouvernementale de construction citoyenne. Dans le cadre de la première phase (pilote) de DONIYA, ce sont 13 000 PC-tablettes qui sont offerts gratuitement aux étudiants par le Président de la République.
En attendant les autres lots de tablettes-PC, c’est silence-radio quant aux critères retenus pour la distribution de ces 13 mille Tablettes-PC auprès de 87 mille étudiants maliens.

Dieudonné Tembely

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here