Le candidat Mamadou Oumar Sidibé du PRVM et de la CRP face à la presse : « Je me place au-dessus de la mêlée pour créer la surprise »

15

Mamadou Oumar Sidibé, candidat du PRVM-FASOKO et de la Coalition pour le Renouveau Politique (CRP) à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain, entourés des membres de son directeur de campagne et de son cabinet a animé un point de presse le samedi 7 juillet 2018.

Cette rencontre avec les hommes de médias a été mise à profit pour la présentation de l’équipe de campagne du candidat Mamadou Oumar Sidibé. Ainsi, M. Aboubacar Sidiki Fomba, porte-parole du candidat, le directoire de campagne est composé de 17 personnes, un cabinet de 22 personnes et des Commissions spécialisées. Pour lui, toutes ces structures sont composées d’hommes et de femmes engagés à œuvrer activement pour élire le candidat Mamadou Oumar Sidibé à la Magistrature suprême du pays. Il n’a pas manqué de demander l’engagement des uns et des autres pour la victoire finale.

Quant au candidat, il a, dans sa prise de parole déclaré que sa candidature se place au-dessus de la mêlée pour créer la surprise. « J’attends faire la différence à travers des offres concrètes dans différents secteurs » dit-il.

Pour lui, la crise sécuritaire, l’épineuse question du Centre avec à la clé les affrontements intercommunautaires, la situation des déplacées et des réfugiés, les attaques ciblées, sont de nature à faire réagir plus d’un. « Nous estimons pour notre part que le Mali ne mérite pas de vivre cette insécurité. Pourtant, cette situation délétère ne cesse d’augmenter de jour en jour avec des dégâts matériels et des pertes en vie humaines», trouve-t-il. Et, dit-il, depuis 2012, la crise n’a pas connu de répit, malgré la signature de l’Accord ; ces facteurs trouvent leur quintessence dans la faillite de l’Etat du fait d’actes malencontreusement posés par les gouvernants. « Notre combat c’est l’alternance pour insuffler une nouvelle dynamique dans la conduite des affaires publiques. Je suis candidat pour le Mali et porter haut le drapeau du pays dans le concert des nations », a-t-il conclu.

Une fois élu, M. Mamadou Oumar Sidibé entend œuvrer pour l’amélioration de la gouvernance, l’accès aux services sociaux de base, le développement rural, l’emploi des jeunes, l’amélioration des conditions des travailleurs et de retraités et la consolidation de la Défense et de la Sécurité nationale. Aussi, les secteurs de développement, comme l’artisanat, le tourisme, les mines, l’énergie et autres feront l’objet de diagnostic et de suivi rigoureux pour améliorer l’image de l’Administration et les performances attendues.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here