Les acteurs politiques présents se prononcent

13

Pascal Traoré, secrétaire général de la section URD de Koulikoro : « Soumaila Cissé est notre espoir et c’est cet espoir qu’il veut créer au Mali »

« Soumaila Cissé, c’est notre espoir et c’est cet espoir qu’il veut créer au Mali. Quand nous regardons les situations difficiles que vit actuellement le Mali, toutes les couches le ressentent. Et c’est pour cela qu’au sein de l’URD nous avons renouvelé la confiance à notre président Soumaila Cissé afin qu’il puisse lui aussi, à son tour, nous proposer quelque chose qui pourra créer l’espérance au Mali, qui pourra encore donner envie à la jeunesse qui est aujourd’hui dans une situation de désespoir. Aujourd’hui, nous sommes contents de ce qu’il vient de nous proposer en tant que programme et nous allons le véhiculer sur l’ensemble du territoire du Mali de l’intérieur à l’extérieur afin que tout le monde puisse s’associer à cette candidature afin que nous puissions faire de Soumaila, le président du Mali »

Abdramane Diarra, président des jeunes de l’URD : « Soumaila Cissé incarne aujourd’hui celui qui est prêt pour réaliser l’Alternance »

« Notre pays, depuis le 4 sepetembre2013, date de prestation officielle de serment de l’actuel locateur de Koulouba, qui a non seulement déçu en ne tenant pas ses promesses, mais qui a déçu en prouvant aux yeux du monde et à l’opinion nationale son incapacité, son manque de leadership, son manque de vision, son manque de rigueur et son manque de sérieux dans la conduite des affaires publiques, espère un changement.

Aujourd’hui, l’Honorable Soumaila Cissé, qui était président de l’URD, qui était chef de file de l’opposition est candidat du groupement qu’est la plateforme ‘’Restaurons ensemble l’espoir’’, incarne aujourd’hui celui qui est prêt pour réaliser l’alternance »

Moussa Ouattara, membre du mouvement « 2018 AN KO SOUMAILA CISSE » : « Nous sommes à un tournant décisif de notre histoire »

« Nous sommes à un tournant décisif de notre histoire car il s’agit pour nous de choisir entre l’existence et la disparition du pays. Aujourd’hui, le pouvoir en place est incapable d’apporter des solutions aux problèmes de l’Etat. Il y a l’insatisfaction générale au sein de l’Etat. Les religieux sont divisés, les 200 milles emplois, le problème d’insécurité, de santé …promis en 2013 n’ont été pas réalisés. Nous sommes aujourd’hui aux côtés du président Soumaila Cissé pour avoir de l’espoir parce que la situation dans laquelle se trouve actuellement le Mali est catastrophique. Sur le plan international, aujourd’hui le président de la République, IBK, est décrié aussi bien à l’intérieur qu’au niveau sous régional. Le problème d’insécurité malienne contamine la sous-région et s’est soldé par des attaques au Burkina et d’autres pays à cause de l’inaptitude du régime actuel »

Rassemblés par Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here