Aménagement de la rue 275 de Djélibougou: les travaux démarreront en 2019

34

La rue 275 de Djélibougou qui passe devant le siège de la Croix rouge à Bamako sera pavée de roche par le ministère de l’Emploi, à travers l’APEJ. Le ministre de tutelle a procédé, le vendredi dernier, au lancement officiel de ce projet d’une durée d’un an.

Le lancement du chantier d’aménagement de la rue 275 de Djélibougou a été effectué en présence du maire de la commune I du District de Bamako, Mamadou B. KEITA, des responsables de l’APEJ, des notabilités, des responsables religieux, ainsi que les responsables du CNJ local.
La réalisation de ce projet coûtera 407 millions de FCFA à l’État. Il sera mis en œuvre par une entreprise malienne suivant la méthode Haute intensité de main d’œuvre (HIMO).
Selon les caractéristiques du projet, les travaux seront réalisés sur une distance de 760 mètres. La rue sera aménagée en 2×2 voies avec des roches. Aussi des caniveaux seront faits tout au long de la rue en vue de faciliter le ruissellement des eaux de pluie.
Selon le représentant de l’entreprise en charge de l’exécution du chantier du projet, Robert DAOU, 90 jeunes de la commune I, et plus particulier de Djélibougou, seront formés à la méthode de dallage et pavage de roche. Il a également affirmé que de telles initiatives valoriseront la compétence nationale et les matériaux locaux.
En attendant le démarrage effectif prévu en janvier 2019, les habitants de Djélibougou, en particulier, se réjouissent du lancement de ce projet, à travers leur maire. Dans ses mots de bienvenue, l’élu Mamadou B. KEITA a indiqué que cette rue est difficile d’accès à cause de sa dégradation très avancée. En certains moments de l’année, la fréquenter relève d’un parcours de combattant.
« La rue 275 est une grande rue presque impraticable en toute saison et surtout pendant la saison pluvieuse », a témoigné le maire pour qui la réalisation du chantier permettra de résoudre ce problème et de contribuer au développement de sa commune. Aussi, il donnera un visage attrayant à la commune I du District de Bamako.
Le ministre Maouloud Ben KATTRA, pour sa part, a exprimé son enthousiasme de procéder au lancement de ce projet dans son quartier de résidence, en présence de ses voisins et notabilités de la commune I. Il a témoigné également fréquenter cette rue, à l’époque où il était enseignant, avec toutes les peines, à l’instar de tous les habitants de la commune I.
Parlant de la méthode HIMO, il a expliqué qu’elle privilégiera la formation d’une main-d’œuvre capable d’être mobilisée à tout moment sur les grands chantiers et l’utilisation des matériaux locaux. À cet effet, les jeunes qui vont être formés par ce projet au dallage et pavage de rue, après les chantiers, peuvent se constituer en GIE et autres associations pour bénéficier des initiatives similaires de leur Collectivité.
« Les communes n’auront plus besoin de faire recours ailleurs pour la réalisation de certains chantiers, puisque la compétence locale existe déjà. C’est en cela que la méthode HIMO contribue à la lutte contre le chômage dans le pays », a expliqué le ministre Ben KATTRA, avant d’affirmer que les efforts HIMO ont permis la création de plus de 252 000 emplois dans le pays.
Cependant, il a précisé que les chantiers démarreront en 2019 en évoquant deux raisons fondamentales.
D’une part, explique-t-il, il est difficile de faire les travaux pendant la saison pluvieuse et, d’autre part, le coût de réalisation des chantiers sera supporté par le budget 2019 de l’APEJ qui prendra en charge 95% du montant.

Par Sikou BAH

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here