Cheick Modibo Diarra lance a campagne à Kayes

15

Le candidat de la coalition RPDM-YELEMA-MODEC, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo Diarra, a choisi la Cité des rails pour procéder au lancement officiel de sa campagne pour la présidentielle du 29 juillet 2018. C’était au cours d’un meeting qui s’est tenu le 9 juillet 2018 à la Tribune de l’indépendance, en présence de Moussa Mara, président du parti YELEMA et d’une foule nombreuse. «Kayes est la première région (administrative) du pays. J’ai vécu mes cinq premières années dans cette région, dont 4 ans à Kayes», a révélé Cheick Modibo Diarra, natif de Nioro du Sahel, à propos du choix porté sur la cité des rails.
«Mon ambition est de bâtir un pays qui va donner l’égalité de chance à ses citoyens, faire espérer la jeunesse et construire une armée forte. Nous allons sortir le pays du trou pour le hisser au sommet», a déclaré le président du RPDM. Il a invité les populations à veiller sur le discernement dans le choix et à juger les gens sur la base des actes posés. Les préoccupations de coalition se limitent essentiellement à la réconciliation nationale, l’autosuffisance alimentaire, l’éducation, la santé, aux routes, à la diplomatie, la promotion des droits de la femme et de la jeunesse.
Les anciens Premiers ministres Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara ont également invité les populations à retirer leurs cartes d’électeur afin de participer au scrutin du 29 juillet.
«Nous sommes venus ici pour demander votre soutien en faveur de Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo Diarra. Mobilisez vous pour retirer vos cartes afin de concrétiser ce soutien», a souligné Moussa Mara. Il a loué les qualités de son mentor, un navigateur interplanétaire, qui a, de son avis, posé des actes concrets dans les domaines du développement et de l’éducation. Selon lui, le candidat Diarra a prouvé qu’il peut développer le Mali sur la base des ressources propres du budget national. Affichant un air d’optimisme, il a apporté un démenti aux allégations selon lesquelles sa coalition soutiendrait le président Ibrahim Boubacar Keïta en cas de second tour.
Durant le meeting, les responsables locaux des partis de la coalition RPDM-YELEMA-MODEC sont montés au créneau pour présenter le spécimen du bulletin de vote, tout en leur indiquant la case à cocher, une fois dans l’isoloir. Après Kayes, la délégation s’est rendue à Yélimané pour poursuivre la campagne électorale. Elle s’était d’abord rendue à Diéma avant de rallier Kayes.

Bandé Moussa
SISSOKO
AMAP-Kayes

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here