Présidentielle du 29 juillet : Niankoro Yeah Samaké dévoile ses ambitions pour le Mali

2

 La Maison de la Presse  a abrité le mardi  10 juillet dernier, la présentation aux journalistes du projet de société de M. Niankoro Yeah Samaké, candidat du Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP) à l’élection présidentielle à venir.

« Un programme ambitieux et crédible ». C’est ainsi que le document a été présenté par le candidat de PACP à la presse en présence de plusieurs militants de son parti et de ses  sympathisants. Il a dévoilé les grandes lignes de son projet de société. Selon lui, il est d’abord allé à la rencontre des Maliens pour discuter avec eux et recenser leurs besoins et leurs attentes. Ce projet de société s’articule autour de la sécurité, de la santé, du logement, de l’éducation, de l’accès l’eau potable, etc. C’est pourquoi, il dit avoir élaboré un projet de société qui prend en compte tous ces défis.

Ce projet de gouvernance  a été décliné en 5 grands piliers par le candidat Niankoro Yeah Samaké. Il s’agit de la mise en place d’institutions fortes, la promotion de la justice sociale pour l’émergence d’une société civile responsable et engagée, la croissance d’une économie compétitive, durable et juste, la lutte contre la corruption, l’instauration de la paix avec  les jeunes et les femmes comme un véritable atout pour l’avenir. Pour le candidat du PACP, ces piliers prennent en compte l’ensemble des sous-secteurs pour le développement socio-économique du Mali durant  les 5 prochaines années.

Moderniser l’armée

Pour atteindre ses objectifs, le candidat du PACP focalise d’abord ses initiatives sur le renforcement des institutions comme la justice, l’armée, la décentralisation, l’administration et la diplomatie.

L’ancien ambassadeur du Mali en Inde ambitionne de moderniser l’armée malienne en accélérant la spécialisation des différents corps et services de défense et de sécurité. Il promet aussi un recrutement adapté aux besoins des forces armées.

« Une bonne justice demeure une des conditions essentielles de la bonne gouvernance et du développement économique… », a affirmé M. Samaké, qui promet de renforcer les ressources humaines et matérielles des services judiciaires. Dans son projet de société, le candidat du PACP a fait le pari de la jeunesse, mais aussi des femmes. Il prévoit de créer des emplois et  de financer  des  projets  pour les femmes au cours de son mandat.

L’éducation, l’accès à l’eau, le logement, la gouvernance…

Conscient des problèmes d’éducation au Mali, Niankoro Yeah Samaké entend apporter des solutions. A cet effet, il promet  la création d’universités régionales et des lycées publics, le recrutement d’enseignants qualifiés, l’amélioration des conditions de vie des enseignants.

« Un pays où l’éducation se meurt est un pays qui se meurt tout simplement », a déclaré le porte-étendard du PACP.

L’accès à l’eau potable et à l’habitat fait partie des soucis majeurs de l’ancien Maire de Ouélléssébougou. Il trouve inadmissible qu’à ce jour, certains villages et même des quartiers de Bamako la capitale soient en manque d’eau potable. Concernant la gouvernance, l’ancien diplomate s’engage à combattre de « façon vigoureuse » la corruption. Pour cela, il compte instaurer un contrôle à posteriori où le citoyen et les organisations de la société civile peuvent interpeller les gouvernants sur leur gestion. Il envisage aussi de diminuer le train de vie de l’Etat à commencer par celui de la Présidence de la République.

Solo Minta

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here