Action gouvernementale : Des œuvres salvatrices montrées

15

Placée sous la haute présidence du PM, représenté par Madame le ministre de l’équipement et des infrastructures Traoré Seynabou DIOP, en présence des  collègues  ministres,  de l’emploi et de la formation professionnelle Maouloud Ben Kattra, de la jeunesse et de la reconstruction citoyenne, Amadou Koïta et celui de l’eau et de l’énergie, Malick Alhousseyni.  Cette cérémonie qui marque l’ouverture du salon de l’action gouvernementale dénommé  « maligov »  a eu lieu le mercredi dernier à l’hôtel Sheraton de Bamako.

Comme on le dit très souvent dans  un adage populaire : « quand tu sais dire tu fais rire, quand tu fais bien, tu fais taire ».

En effet, la cérémonie d’ouverture du salon gouvernemental, est une parfaite illustration. Au cours de ladite  cérémonie, le commissaire général de maligov, M. Mohamed Tayrold Zoundy a réitéré  son degré d’engagement et de détermination pour la réussite de ce salon. Et se réjouit honorablement pour cette sensible tache qui lui a été confié au nom du gouvernement en particulier, et des maliens en général.

Prenant la parole, le Ministre Amadou Koïta, porte parole du gouvernement, a brièvement  prouvé que l’objectif majeur de ce salon, était de mettre en exergue, la concrétisation du contrat social de plus de quatre années d’exercices du régime IBK.A travers des actions accomplies, voire notoires.

Pour le ministre de l’eau et de l’énergie, Malick Alhousseyni ; non moins sponsor officiel du salon. Il a fait savoir que ce salon peut aussi se définir  comme une action de redevabilité envers les concitoyens.

De même, en démontrant  les grands axes prioritaires lesquels, le gouvernement a rigoureusement œuvré dans son quinquennat :

Le Programme Présidentiel d’Urgences Sociales ; les infrastructures routières ; la loi d’orientation et de programmation militaire, l’interconnexion avec d’autres pays de la sous région. Le réaménagement des services sociaux de base, la réanimation des cantines scolaires, entres autres ….Tous ceux-ci, a des milliers de milliards, au bénéfice de la population, a martelé M .Malick Alhousseyni.

Quand au ministre Maouloud Ben Kattra, dira que ce salon d’échanges et de débats durant quatre jours ; ne peut être que salutaire au moment ou l’acte est étroitement lié à la parole.

Cependant, dans ses propos la ministre Traore Seynabou Diop qui représentait le PM, L’occasion fut opportune, entre les gouvernants et gouvernés de se rendre compte, dans un climat d’unanimité  et surtout de fiabilité, de part et d’autres. Elle ajouta également, que en dépit  de nombreux défis à relever, force est de constater  que le gouvernement est a pied d’œuvre nuit et jour, dans l’optique de combler les attentes sociales.

Par ailleurs, elle a expliqué que ce cadre non institutionnel sera aussi une occasion de partager et de diffuser des informations relatives aux réalisations en direction des collectivités locales décentralisées. Dont-il s’agira de plonger l’information dans un cycle aléatoire.

C’est –à-dire, remonter l’information de la base envers les gouvernants par rapport aux besoins réels des populations. Sous le contrôle et l’exécution spontanée du chef de  l’Etat, SE  Ibrahim Boubacar Keita. Il sera  une aubaine, sinon une tribune de mobilisation des citoyens pour leur participation effective à la gestion des affaires locales.

Et va sans point doute favoriser l’occasion de mettre en vitrine le labeur gouvernemental et de rehausser la visibilité du chef de l’Etat en direction de  cette diversité culturelle nationale. A en croire, les initiatives de cet espace, rare de son genre, restent ouverts aux départements ministériels, aux entreprises publiques et parapubliques, aux projets et programmes gouvernementaux et aux partenaires techniques financiers.

A cela, s’ajoutent les petites et moyennes entreprises, les établissements financiers, les collectivités territoriales décentralisées  etc.…

Elle a aussi noté que pendant ces quatre jours, le salon de l’action gouvernemental sera animé par toute une série d’activités. Parmi  lesquelles, on pouvait noter : des conférences débats, des animations socioculturelles, des expositions diversifiées etc.…

En définitive, « Maligov » demeure le salon gouvernemental avec une notoriété incontestée où les gouvernants et  les patrons d’entreprises puissent se rassembler, concerter et converger. Afin de nouer des contacts directs, précisent les organisateurs. Vivement une éventuelle édition.

Koniba Traoré

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here