Ibrahim Ag Mohamed Assaleh lors de sa déclaration de soutien à Housseini Amion Guindo “Poulo est le seul candidat qui pourra rassembler les Maliens quelle que soit leur appartenance politique, social…

24

Les soutiens à la candidature de Housseini Amion Guindo, candidat de la Convergence pour le développement du Mali (Codem) à l’élection présidentielle de 29 juillet prochain s’élargit. Après celui de Sadou H. Diallo, ancien maire de Gao, il y a une semaine de cela, c’est au tour d’Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, président du Mouvement républicain pour la paix et l’unicité (Mrpu) de faire sa déclaration de soutien au candidat de la Codem, à travers un point de presse organisé le samedi 7 juillet dernier, à l’hôtel Kempeski Al Farouk.

Le point de presse était animé par Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, président du Mouvement républicain pour la paix et l’unicité (Mrpu) et de Housseini Amion Guindo, président de la Convergence pour le développement du Mali (Codem), en présence de plusieurs membres du bureau politique national dudit parti. Le président du Mouvement républicain pour la paix et l’unicité (Mrpu) s’est prononcé sur les raisons ayant conduit au soutien de la candidature de Housseini Amion Guindo à l’élection présidentielle de 29 juillet 2018.

“J’ai décidé d’apporter mon soutien à Housseini Amion Guindo parce que c’est un homme d’Etat capable de résoudre la crise du Nord. Il y a trois ans de cela, j’avais annoncé lors d’une réunion du Comité de suivi de l’accord dont je suis membre, que le président actuel du pays, Ibrahim Boubacar Kéita, au lieu de nous amener vers la paix en mettant l’accord pour la paix en œuvre, il nous amenait droit au mur et conduisait le pays vers le chaos. En ce moment, j’avais même demandé de le changer avant la fin de son mandat pour éviter le pire. Malheureusement, le temps m’a donné raison. C’est fort de ce constat que j’avais décidé d’annoncer mon intention de me présenter comme candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 pour sauver le pays et cet accord difficilement acquis.

C’est toujours dans ma quête des mécanismes possibles pour sauver notre pays et notre accord que je me suis intéressé à faire une analyse des partis politiques et j’ai eu le privilège aussi d’échanger avec plusieurs candidats pour le scrutin du 29 juillet. De tous les partis politiques et de tous les candidats que j’ai côtoyés et avec qui j’ai eu à échanger sur leur vision et leur ambition pour le Mali en général et pour le Nord en particulier, nous sommes arrivés à la conclusion que le candidat Housseini Amion Guindo est celui qui pourra rassembler les Maliens, quelle que soit leur appartenance politique, sociale, raciale et religieuse”, a-t-il expliqué.

Quant au candidat Housseini Amion Guindo, il a remercié Ibrahim Ag Mohamed Assaleh et les membres de son mouvement pour la confiance qu’ils ont placé en sa personne. Avant d’expliquer que l’une de ses priorités quand il sera élu président de la République, c’est de rétablir la confiance entre le gouvernement et la population. “Tant que la confiance n’est pas rétablie entre les couches, cela sera difficile qu’il y ait la paix dans notre pays.

Le jour où les Maliens se réconcilieront entre eux, la terreur n’aura plus sa place dans notre pays. Il est temps que les Maliens se rassemblent autour d’un idéal commun afin de sortir le pays de la crise. Celui-ci doit commencer par la classe politique car, à ses yeux, avec une classe politique divisée, il sera très difficile de faire face aux problèmes de développement du pays”, a-t-il déclaré. Il a terminé ses propos en remerciant les membres du Mouvement républicain pour la paix et l’unicité (Mrpu).

Mahamadou TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here