Arcane politique : Quand le silence d’Abdoulaye Idrissa Maïga trouble le sommeil de certains barons de la majorité présidentielle

2

Depuis quelques jours, des individus mal intentionnés ont répandu des rumeurs sur un supposé soutien de l’ancien Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga dit «AIM» à Soumaïla Cissé. Cette intoxication savamment distillée dans l’opinion par des ténors de la majorité actuelle et largement ventilée par des proches du chef de file de l’opposition visait simplement à déstabiliser AIM dont la posture silencieuse actuelle dérange. Mais, c’est mal connaitre le réflexe du lynx.

Il n’est pas consciencieusement facile de s’attaquer à un homme qui garde le silence. Autant alors le pousser à sortir de son mutisme pour prêter le flanc à des attaques assassines.

Et les adversaires politiques n’ont trouvé mieux que de faire courir la rumeur de son soutien au chef de file de l’opposition et candidat à présidence de la République du Mali.

 

Abdoulaye Idrissa Maïga «AIM» a été le directeur de campagne d’Ibrahim Boubacar Kéita en 2013, donc l’un des principaux artisans de la victoire du président aujourd’hui candidat à sa propre succession. Et il faut rappeler que, pour la circonstance, il avait surpris plus d’un observateur et suscité la colère des proches d’IBK par sa gestion rigoureuse et transparente des fonds de campagne. Cette bataille électorale de 2013 est fondatrice de tout le reste.

Au-delà de cette parenthèse, cette rumeur de soutien à «Soumi champion» a été savamment distillée sur les réseaux sociaux par des barons de la majorité présidentielle avant d’être largement ventilée par de proches du chef de file de l’opposition politique. C’était donc une cabale orchestrée par ses adversaires pour le pousser à briser le silence qui les empêche de dormir. Pourquoi ? Parce que ceux-ci sont dérangés par son silence en cette période de campagne présidentielle.

En homme d’Etat, AIM s’est imposé strictement le devoir de réserve depuis sa démission de la Primature le 29 décembre 2017 (8 avril-29 décembre 2017). L’une des rares fois où il a publiquement pris la parole, c’était à la veille de la sortie du tome I de son livre, «Dans le silence de l’oubli, le nord n’est pas qu’un point cardinal» disponible en librairie depuis le 11 mai 2018.

Un mutisme inquiétant pour ses rivaux parce qu’il est difficile de connaître les intentions réelles d’un homme qui ne parle pas, d’un fin stratège politique qui ne se dévoile pas. Donc, difficile de s’attaquer à lui.

Une chose est certaine : l’image d’AIM a une importance, mais ce n’est pas une marchandise.

Ces rumeurs n’ont pas été des vapeurs grisantes. Elles n’ont même pas l’onction d’une conjecture mal pensée. Pour ses vertus, l’homme est réputé pour sa fidélité et sa loyauté à ses convictions.

La peur dans les rangs de ses détracteurs

Abdoulaye Idrissa Maïga dérange et selon certains ‘’il fait peur’’. Pour quelle raison ? Quel est l’enjeu ? Pas seulement par ses vertus, des valeurs qu’il incarne dans un landerneau où on pense que la politique ne peut pas s’accommoder à la morale.

Une véritable méprise de la part de ses détracteurs qui, pourtant, ne sont jamais parvenus à le prendre à défaut sur ses engagements et sur ses convictions voire sa compétence et son intégrité.

L’homme préfère tout perdre que de les renier. L’ancien Premier ministre a toujours prouvé qu’il est un acteur politique de longue date, un homme d’Etat qui a la vision de ses responsabilités et qui a atteint les sommets sur le mérite, la confiance et la compétence.

Aujourd’hui, loin de tout brouhaha politique depuis son départ de la Primature (le 29 décembre 2017), Abdoulaye Idrissa Maïga est pour le moment concentré sur des projets et initiatives qui lui tiennent à cœur. Abdoulaye Idrissa MAlGA est aujourd’hui” Président du Centre Africain d’Etudes et de Recherche -Action pour la Paix. Ses bureaux sont à Bacodjicoroni. Les lieux sont fréquentés depuis le 29 janvier 2018, par des ci

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here