IBK : «Il n’y a pas match entre eux et moi»

6

«Il n’y a pas match entre eux et moi (l’opposition). Je n’achète personne. Je ne corromps personne. Et surtout je ne mobilise pas avec de l’argent. C’est plutôt vous qui m’avez acheté (s’adressant à ses militants). Même une poule ne quittera sa couveuse, encore moins de sang versé.»
Ce sont des propos du président de la République sortant, candidat à sa propre succession, Ibrahim Boubacar Keita. La présidentielle aura non seulement lieu, selon lui, mais surtout il appelle à des campagnes civilisées. Le candidat IBK quémande de la pitié pour ce pays. «On a de la chance d’être Malien et non le contraire», affirme-t-il.
Parlant de ses adversaires, IBK indique qu’il les connaît tous. Et que ce sont soit des frères soit des anciens collaborateurs. À ce titre, il déclare : «le pouvoir entend tout, sait tout. Mais le pouvoir réfléchit et agit avec raison, sinon, il est capable de beaucoup de choses. Personne n’est mon ennemi. Personne ne demeure éternel dans un gouvernement. Donc, si je te congédie de mon gouvernement tu deviens mon adversaire ?»
S’adressant à ses adversaires, IBK ajoute : «mes adversaires se fatiguent en m’attaquant. Car ce n’est pas moi qu’ils attaquent, mais le Mali». Il revient également sur la décision de sa candidature qu’il justifie par le fait que ce sont des hommes et des femmes qui le lui ont demandé et c’est à ce titre qu’il a accepté l’offre. «Je suis le candidat du peuple et de tous les partis signataires de la plateforme. Je ne suis pas le candidat d’un parti. Je l’ai dit dès le départ et je le réitère. Si c’est le cas je renonce tout de suite.»

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here