2000 gilets seront mis à la disposition de la presse malienne

21

Pour identifier et sécuriser les journalistes lors des grands événements, la Commission tripartite composée de la Maison de la presse, du ministère de l’Economie numérique et de la Communication et celui de la Sécurité et de la Protection civile est à pied d’œuvre.

Cette Commission mise en place le 29 mai dernier, entend confectionner, au profit des journalistes, dans les prochains jours 2000 gilets portant des numéros d’identification, mêmes que ceux de la nouvelle carte nationale de presse, dont le spécimen a été présenté au public. L’annonce a été faite le mercredi 11 juillet 2018 à la Maison de la Presse lors de la réunion de restitution des rencontres que les membres de la Commission ont eu avec plusieurs personnalités, dont les ministres en charge de la Sécurité et celui de la Communication.

C’était en présence de M. Alou Dramane Koné, président de la Maison de la Presse, de M. Bally Idrissa Sissoko, représentant le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, de M. Amadou Mahamane Sangho du ministère en charge de la Sécurité. On notait aussi la présence des représentants des organisations faitières de la presse, notamment Ibrahim Timbo de l’URTEL, M. Oumar Baba Traoré de l’AJSM, M. Bassidiki Touré de l’ASSEP et de Boubacar Yalkoué du MPV-Mali. De nombreux reporters ont également pris part à cette rencontre de restitution qui a été mise à profit pour présenter les différentes mesures prises pour sécuriser les journalistes lors des grands évènements.

L’une des mesures phares prises dans ce sens, c’est la dotation de tous les journalistes d’un gilet afin d’identifier les professionnels des médias des manifestants.

Ainsi, pour M. Amadou Mahamane Sangho actuel président de la Commission, «en raison de la spécificité de leurs missions et au regard du devoir de sécurisation et d’information qui leur incombe, les forces de sécurité et les hommes de médias ont très souvent vu leurs destins se croiser ». Aussi, dit-il, «l’environnement professionnel qu’ils sont amenés à partager, à l’occasion de la couverture d’évènements, montre, à suffisance, combien il importe que ces deux composantes travaillent en parfaite symbiose. Ainsi, pourrait s’apprécier la mise en place de la présente Commission tripartite ».

Pour lui, cette initiative est partagée par les deux départements et les responsables de la presse. Car elle permet d’avoir les meilleurs rapports qui soient entre les forces de Sécurité et les hommes de médias. En outre, il a indiqué que le gilet sera bientôt mis à la disposition des journalistes. D’où son appel aux différentes rédactions de fournir à la Commission la liste de tous les journalistes reporters et les stagiaires pour la confection de ces gilets.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here