Association des Editeurs de Presse Privée (ASSEP) : Bassidiki Touré proprement élu à la tête d’un bureau de 16 membres !

15

Samedi 14 juillet, le siège de l’ASSEP (Association des Editeurs de la Presse Privée) a abrité l’Assemblée Générale Ordinaire de cette association, qui a regroupé 120 directeurs de publication (106 présents). Il y’avait un seul point à l’ordre du jour : le renouvellement du bureau de l’ASSEP. Ainsi à l’issue des travaux, à l’unanimité et de façon consensuelle les délégués ont élu Bassidiki Touré, Directeur de Publication du ‘’Guido’’ à la tête d’un bureau de 16 membres.

Il était inadmissible de laisser la plus grande association des patrons de la presse privée (ASSEP) dans l’état piteux ou elle était, de la part d’un groupuscule de directeurs de publication qui régnaient en seuls véritables maîtres du domaine de la presse écrite privée, durant des dizaines d’années. Voilà d’un trait toute la raison qui a amené presque l’ensemble des Directeurs de publication (plus d’une centaine) à alerter d’abord les autorités publiques à travers une pétition pour signaler la fin du mandat depuis des mois du bureau sortant de l’ASSEP, avant d’exiger de ce même bureau la convocation d’une Assemblée Générale de renouvellement de bureau. A cet effet, après s’être rendu compte de l’illégalité dans laquelle il fonctionnait, le bureau dirigé par Birama Fall (actuel chargé de com du Premier ministre) s’est plié à la volonté de la majorité. A partir d’un avis en date du 22 juin, signé par le président sortant lui-même et envoyé à tous les Directeurs de publication, il a convoqué l’Assemblée Générale ordinaire de l’Association des Editeurs de la Presse Privée pour le samedi 14 juillet à 9heures au siège de l’ASSEP.

Mais à la surprise générale, le jour de cette Assemblée Générale, le président sortant et son staff ont choisi de faire la politique de la chaise vide. Cela, après s’être fendu derrière un communiqué laconique, publié deux nuits avant l’AG sur le mur Facebook d’un ancien membre du bureau ‘’périmé’’, puis curieusement sur le plateau du JT de l’ORTM, invitant au report en raison du déplacement à l’intérieur du pays de nombreux directeurs de publication. Nenni, car samedi ce sont plus d’une centaine de directeurs de publication qui ont répondu présents à l’invitation. Séance tenante ils ont donné mandat à des doyens du corps de la presse écrite privée, dont Adama Dramé du ‘’Le Sphinx’’ et Boubacar Dabo du ‘’ Le Zenith Balé’’ à présider les travaux. Après vérification des mandats, approbation des procurations faites par les directeurs de publication absents et lecture de la liste de présence, ils ont procédé à la mise en place du bureau.

Sans autre forme de procès, à l’unanimité des 106 directeurs de publication présents, Bassidiki Touré a été élu président de l’ASSEP pour un nouveau mandat de trois ans. De manière consensuelle et à partir de sa proposition un bureau de 16 membres fut constitué. Dans ce bureau (liste ci-dessous) le poste de Secrétaire Général est revenu à Boubacar Yalkoué, directeur de publication du quotidien ‘’Le Pays’’ et celui du secrétaire chargé des Relations extérieures au directeur de publication de votre hebdo préféré( le Sursaut), Moustapha Diawara. Parmi les nouvelles entrées notables, on peut citer celles de Diakaridia Yossi, directeur de publication de l’‘’Espérance’’ comme secrétaire administratif, qui sera secondé par le patron de l’hebdo ‘’La Sirène’’ Aboudrahamane Doucouré et de Alou Badra Haïdara, directeur de publication de l’hebdo ‘’Aujourd’hui le Mali’’, comme secrétaire chargé des sports, ainsi que du directeur de publication du journal ‘’La Depêche’’, Abdoulaye Niangaly, au poste de commissaire aux conflits. L’ancien président de la Maison de la Presse, non moins secrétaire général de l’Union des Editeurs de Presse d’Afrique, Makan Koné occupe le poste du secrétaire aux conflits. Cette Assemblée Générale a donc permis de doter l’ASSEP d’un bureau homogène, sans considération de ligne éditoriale encore moins des affinités politiques.

Quelques heures après la mise en place du bureau, le nouveau président de l’ASSEP, a tenu une réunion de prise de contact avec les membres de son bureau, au cours de laquelle, il a fixé le cap de sa mission qui portera sur le renouveau de la presse écrite privée malienne avec de nouvelles initiatives et des réformes encourageantes.

C’est en principe ce matin que le bureau tiendra sa première conférence de presse avant de rencontrer les autres partenaires (faitières de la presse, HAC, Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication…).

Bon vent au nouveau bureau de l’ASSEP !

Mimi Sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here