IBK s’adressant à ses détracteurs lors de sa visite à Yanfolila : « Ils disent qu’on ne peut pas les menacer, mais en réalité ils me connaissent…»

21

Présent à Yanfolila, le samedi dernier, dans le cadre de la campagne électorale, IBK a profité de la tribune pour répondre à ses détracteurs en ces termes : « Ils disent qu’on ne peut pas les menacer, mais en réalité ils me connaissent… »

Devant des milliers de partisans mobilisés à Yanfolila pour le meeting de campagne, le Président sortant IBK n’a pas été tendre avec ses opposants. Pour IBK quelque soit la volonté de briquer la magistrature suprême, l’amour du pays doit prévaloir : « Tu peux ne pas aimer le père des autres (Boua), mais aller jusqu’à dire au père des autres de quitter au pouvoir. Non. C’est une méchanceté que Dieu n’aime pas. C’est Dieu qui l’a mis là-bas et non toi… »

Pour IBK, au de la de la politique, la majorité de ses opposants savent de quoi il est capable, mais ils font semblant : « Ils disent qu’on ne peut pas les menacer, mais en réalité ils me connaissent. On a travaillé ensemble, ils savent qui-suis-je. Mais j’ai toujours dit de mettre le pays au-dessus de toutes les ambitions politiques… ». Ces propos du président sortant prouvent à suffisance que le courant ne passe plus entre lui et ses opposants.

Le président sortant a également invité ses opposants à travailler dans le cadre du développement du pays et non le contraire. Selon lui, personne ne gagne quand ça ne va pas dans le pays.  En un mot, IBK demande aux opposants de critiquer sans amener vers la dérive.

Aux dires du président IBK, la majorité des Maliens a compris les mensonges des gens  qui ne pensent qu’à leur personne.

Wassolo

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here