Koulikoro, Banamba, Kiban et Touba : Personne d’autre que Soumaïla Cissé

21

Le candidat du parti de la poignée de mains Soumaïla Cissé a parcouru la ville de Koulikoro et ses environnants ce jeudi 12 juillet 2018 avec une forte délégation de son parti et les partis alliés et en présence de la presse nationale et internationale.

Accueilli par une population désemparée par les promesses non tenues de 2013, Soumaïla Cissé a été reçu comme le sauveur celui qui va donner l’espoir aux Maliens. Dans les différentes localités, le candidat de l’espoir a été accueilli avec le slogan “pour un Mali uni, prospère et solidaire, ensemble restaurons l’espoir”.

A Touba, les notabilités ont tenu des propos qui sont entre autres “Soumi, on n’avait pas compris, mais cette fois ci tout Touba votera Soumi champion. Durant 12 ans vous avez cherché le pouvoir sans prendre d’arme ni machette, vous méritez qu’on vous accorde ce crédit électoral”.

Avec le pari de la mobilisation gagné par le parti Parena allié principal de l’URD et le parti donnant de la ville de Banamba, Touba, Kiban. Selon le coordinateur de l’Ensemble restaurons l’espoir Moustapha Diakité de Banamba, “avant d’arriver ici à Banamba, nous avons expliqué le projet de société à travers tous les villages environnants et nous sommes sûrs que nous allons faire les cinq prochaines années ensemble à Koulouba. Dans votre programme vous avez promis la construction de 2000 km sur le territoire national et de fait que vous avez commencé votre campagne ici à Banamba, nous n’allons pas oublier cela”, a déclaré le coordinateur.

Soumaïla Cissé a promis à la population de Banamba la construction de la route Banamba-Nara, la suppression des vignettes et la création d’emploi pour les fils de ces différentes localités. Il a aussi fait part à la population rurale de sa fierté pour leurs enfants vivant à l’extérieur qui font aujourd’hui la gloire du pays. A Koulikoro, une foule en liesse a accueilli le candidat Soumaïla Cissé devant le palais du peuple.

Sur les bandeaux “le Cercle de réflexion et d’action pour le changement (Crac)” pour le Mali et le Kaoural régional de renouveau de Koulikoro soutiennent la candidature de Soumaïla Cissé. Eli Diarra, maire élu sous la coloration de l’URD, a gagné le pari de la mobilisation.

Le secrétaire général du parti de la poignée de mains, Pascal Traoré promet à leur candidat un vote massif de 100 %. Devant cette sortie massive à majorité des femmes qui constituent l’électorat majeur de la population, M. Cissé a promis la réhabilitation de l’usine Huicoma de Koulikoro, la construction d’une cité à l’autre rive du fleuve de Koulikoro.

Moriba Camara

============

GRAND MARCHE : Détaillants et cheminots disent oui à Soumaïla Cissé

Soumaïla Cissé en visite de rencontre avec les commerçants détaillants et les cheminots à la gare du chemin de fer dans le grand marché de Bamako ce vendredi 13 juillet 2018 avec des cadres de sa direction de campagne et la presse nationale et internationale.

Après avoir écouté les différentes doléances des commerçants détaillants, le candidat de l’URD a résumé ses promesses en quarte points. Primo, la réduction des impôts en se basant sur les modalités de paiement selon les moyens dont le commerçant est en possession. Secundo, la réorganisation des marchés, notamment la reconstruction des marchés pour éviter les installations électriques illicites qui provoquent très souvent les feux dans les marchés. Tertio, il promet la suppression des vignettes de tous les véhicules au Mali et les motos qui sont la cause beaucoup de tracasseries intempestives pour leur liberté d’aller et venir. Et enfin quarto, la création des emplois décents pour les enfants du pays.

La mauvaise gestion du pays par le régime en place et les promesses non tenues sont des raisons qui basculent peu à peu l’opinion des commerçants détaillants en faveur du candidat de l’URD. Selon le porte-parole des cheminots Abdoul Karim Traoré, les cheminots sont aujourd’hui à 6 mois d’arriérés de salaires. Le nouveau train qui leur avait été promis, à leur grande surprise a été un ancien train repeint. Ils remettent leur sort entre les mains du candidat du parti de la Poignée de mains afin de les sortir de cette impasse.

Le chemin de fer Dakar-Bamako, c’est entre deux pays, nos collègues sénégalais n’ont pas un seul mois d’arriéré avec leur gouvernement, a ajouté le porte-parole des cheminots. Le candidat Soumaïla Cissé a rappelé aux cheminots les différents actes qu’ils ont eu à poser ensemble quand il était ministre de finances et du commerce. Il leur a promis que ce problème est déjà mentionné dans son programme. Il compte faire des chemins de Bamako-Dakar, Bamako-Abidjan et Bamako-Ouaga. Il demande aux cheminots de lui accorder leurs votes et de mettre sur papier les différentes doléances pour qu’il ait un engagement entre eux.

Au Soukounicoura de Bamako, la Confédération Benso des commerçants composée de 72 marchés à travers le territoire national soutient le candidat de Soumaïla Cissé.

Moriba Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here