Paix au Mali: Le Mouvement Potal de Kenieba priorise la paix

0

Le Mouvement Potal An-Kan-Ben pour le Mali de Kenieba, regroupant toutes les ethnies de la localité, compte faire de la paix une priorité pour bâtir un Mali fort et prospère. Mali où il fait bon vivre et au sein duquel toutes les ethnies vivront en parfaite harmonie. Les têtes de proue du mouvement Potal étaient devant ses membres le samedi 14 Juillet 2018 à la maison de la presse afin de leur dévoiler les lignes directrices qu’ils comptent mettre en place pour permettre au mouvement de jouer pleinement son rôle pour le retour de la paix.

Eteindre les flammes des crises qui sont en train de brûler le Mali et de faire souffrir les Maliens, poser les jalons d’une paix durable sont entre autres les objectifs du mouvement Potal de Kenieba. Ce dernier regroupe toutes les ethnies du cercle de Kenieba. L’incident survenu à Kenieba entre les jeunes et la société minière Rand Gold qui a occasionné la mise à sac du domicile du préfet et plusieurs autres dégâts dans la ville en juin 2018 est dans les oubliettes maintenant.

Le mouvement Potal, initié par les peuls et regroupant toutes les ethnies du cercle, a pour ambition de prôner la paix et d’encourager le vivre ensemble au sein du cercle, de la région de Kayes et dans tous le Mali, a expliqué le vice président de Potal An-Kan-Ben, Mohamed Lamarana Diallo. Il a signalé qu’il est impossible de bâtir une nation forte sans une société forte, sans un peuple vivant en parfaite communion d’où la naissance du mouvement afin de véhiculer des messages de paix et de quiétude non seulement au sein du cercle de Kenieba mais aussi dans tout le Mali.

Selon lui, le mouvement sera implanté sur toute l’étendue du territoire malien, mais aussi à l’extérieur du pays partout où vivent les Maliens. Le vice président du mouvement a noté qu’ils feront de la recherche de la paix entre les Maliens leur leitmotiv afin de bâtir un Mali fort et émergent. Pour les élections présidentielles prochaines, le vice président a invité les membres du mouvement à aller retirer leurs cartes d’électeur et a indiqué qu’ils donneront bientôt une consigne de vote afin que tous votent pour candidat qui leur semblera avoir le meilleur projet pour le Mali.

Le parrain de la cérémonie, Modibo Dembélé, un ressortissant de la région de Kayes, a salué l’initiative a rassuré de son accompagnement pour la réussite de toutes les activités. Makan Moussa Sissoko, ressortissant du cercle, a dans ses propos fait l’apologie du vivre ensemble tout en dénonçant les crises qui secouent notre pays, notamment la crise entre les Peuls et les Dogons. « Il n’y à jamais eu un village typiquement peul, mais il y à des peuls dans tous les villages du Mali et il n’y à jamais eu de conflit entre ces deux peuples. Cette crise doit être étouffée à jamais pour permettre aux deux peuples d’enterrer la hache de guerre et fumer le calumet de la paix», a-t-il dit.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here