Abdoulaye Idrissa Maiga dans l’opposition : L’ancien PM apporte un démenti formel

2

L’ancien Premier ministre du Mali, Abdoulaye Idrissa MAIGA, vient de sortir de son silence, suite à ce qu’il a qualifié de « rumeurs persistantes et non fondées » relatives à son soutien à l’opposition.

« J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les medias qui les ont relayées, de bien vouloir publier ce communique en guise de droit de réponse » a indiqué dans un communiqué, l’ancien Chef du Gouvernement.

De l’avis de certains observateurs, l’ancien PM a été surtout victime de son isolement et de son silence rageur depuis qu’il a quitté les bords du fleuve Djoliba, siège de la Primature. En effet, depuis son départ de la tête du Gouvernement remplacé par Soumeylou B.  MAIGA, il y a plus d’un semestre, l’ex-PM Abdoulaye Idrissa MAIGA se fait rare. Il n’a plus été vu ni à la télé, ni aux grandes rencontres de son parti, le Rassemblement Pour le Mali (RPM),  ni à la rencontre d’autres partis politiques.

« Depuis mon départ de la primature, je me suis imposé un devoir de réserve », a-t-il fait savoir. Oui, un devoir de réserve jusqu’à ce qu’il soit passé dans l’anonymat au point que certains lui ont vite prêté l’intention de migrer sous d’autres cieux. Avant d’ajouter : « Des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux annonçant mon soutien à l’opposition ». Et de poursuivre en ces termes : « J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les medias qui les ont relayées, de bien vouloir publier ce communiqué en guise de droit de réponse. Condamnant ce genre de pratiques portant atteinte à mon image, je réitère mon attachement à mon devoir de réserve. Priant pour des élections apaisées, je formule le vœu d’un Mali harmonieux où le vivre – ensemble doit demeurer autant un patrimoine commun qu’un effort collectif ». C’est en substance, le contenu de son communiqué qui a été publié, il y a 5 jours.

Selon certains observateurs, les auteurs des rumeurs ont gagné leur pari, car ils voulaient connaitre la position de l’ex-PM qu’on annonçait  en situation conflictuelle avec le chef de l’Etat. En effet, les  mêmes rumeurs confirmaient le soutien de l’ex-PM à l’URD, on se rappelle, il y a encore quelque temps,  que  rien  n’allait  entre le Chef de l’Etat et son ancien PM. Mais entre temps, le PM, pourtant au parfum des infos, n’a jamais voulu réagir jusqu’au 13 juillet dernier.  En effet, l’artisan de la victoire d’IBK en 2013 a décidé de sortir de son silence pour mettre les points sur les « I ». Certains estiment par ailleurs que l’ancien PM ne doit s’en prendre qu’à lui-même car il a été surtout victime de son silence et de son isolement. En clair, on aurait voulu qu’il soit toujours aux côtés du RPM ou de la Majorité pour prouver sa bonne foi. Faut-il conclure que l’ancien PM est un homme  qui  n’aime pas  trop parler encore moins de se faire voir ? Ou a-t-il été finalement convaincu qu’IBK est désormais en bonne posture pour l’emporter le 29 juillet alors qu’on prédisait le chaos pour lui ?

Samba Sidibé

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here