Campagne présidentielle : Dr. Oumar Mariko promet un Mali juste et souverain

2

Le parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) a tenu un meeting, le week-end dernier à la Bourse du travail. La formation politique du Dr. Oumar Mariko avait mobilisé ses militants et sympathisants pour leur expliquer le contenu de son projet de société. Le porte-étendard du parti SADI était accompagné de son staff de campagne, notamment du directeur de campagne et ancien ministre Yeyia Mohamed Ag Aly, du chargé de communication, Allaye Bocoum et d’autres collaborateurs. Oumar Mariko a détaillé les grandes lignes de son programme politique, notamment son projet de société, bien structuré autour de quelques axes de réflexion et d’activités. Sur le plan politique, le candidat, une fois aux affaires, entend limiter le nombre de membres du gouvernement à 18, contre plus d’une trentaine actuellement. Il a rappelé l’urgence de réduire de 50% les charges de fonctionnement des institutions et pense que chaque ministre doit passer devant la représentation nationale pour exposer ses objectifs et échanger directement avec le peuple tous les 6 mois.

Sur le plan sécuritaire, il a expliqué son intention d’allouer un budget conséquent pour équiper nos forces armées de façon rigoureuse et professionnelle et pour recruter, dans la police et la gendarmerie, 500 jeunes locaux des Régions Nord afin d’assurer la sécurité au quotidien. Une fois qu’il sera aux affaires, il formera une unité d’élite de 200 éléments et une force spéciale d’intervention qui sera opérationnelle en cas d’attaque pour traquer les ennemis du pays, où qu’ils se trouvent.

L’énergie figure en bonne place dans le projet de société du candidat de SADI. A ce propos, Dr. Mariko a revélé qu’une fois élu, il prendra les dispositions idoines pour vulgariser l’énergie solaire, à travers la fabrication de panneaux solaires dans notre pays mais aussi à travers la facilitation de l’importation, sans droits de douane, pour les opérateurs économiques afin que les prix soient accessibles à toutes les couches sociales. Le candidat a aussi précisé qu’il va construire une structure hospitalière moderne répondant aux standards internationaux afin de réduire les évacuations sanitaires aux coûts exorbitants qui font une saigner les finances publiques. Evoquant la lutte contre la corruption, Dr. Oumar Mariko a prévu de rattacher toutes les structures de contrôle à la présidence de la République pour un meilleur suivi des dossiers et éviter toute exploitation politicienne aux fins de chantage.

Il promet de suspendre, avant même de disposer des résultats des enquêtes, tout agent ou cadre de la Fonction publique qui serait accusé de corruption et d’engager des poursuites judiciaires dans les cas de fautes avérées. Education, industrie, économie, artisanat, médias, PME/PMI et secteur informel intègrent aussi les priorités du candidat de SADI. Se prononçant sur les mesures d’urgence qu’il prendrait, une fois aux commandes du pays, Dr. Mariko a expliqué que les sociétés et entreprises publiques bradées par l’application des clauses résolutoires de décisions politiques douteuses seront récupérées.

Siné S. TRAORÉ

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here