Campagne présidentielle : Sadiola promet Koulouba à Aliou Diallo

4

Le candidat de l’Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP-Maliba), Aliou Diallo, non moins PDG de Wassoul’Or, était face aux Kayesiens ce dimanche 15 juillet 2018 sur le terrain de football de Sadiola. Objectif : explication de son projet de société à la population et proposer des solutions aux problèmes auxquels la localité se trouve confrontée. L’évènement a été mis à profit par la population pour exprimer leurs préoccupations et promettre « Koulouba » à Aliou Diallo avec 90% des voix.

Déterminées pour l’alternance et la résolution des défis auxquels elles sont quotidiennement confrontées, les populations de Sadiola sont venues de tous les coins pour accueillir le candidat Aliou Diallo. Après l’ouverture du meeting par l’hymne national du Mali, les mots de bienvenue ont été prononcés par le représentant des griots, Sambaly Sacko. Lequel, au nom de l’ensemble des griots et des nobles de Sadiola, rassure de la victoire d’Aliou Diallo avec une promesse de 90% des voix à Sadiola. A ses dires, toute la population de Sadiola soutient la candidature du PDG de Wassoul’Or. Car, précise-t-il, Aliou est le candidat idéal qui mérite ce poste présidentiel afin de satisfaire le peuple déçu des longues années de mauvaise gouvernance. « Depuis que je suis devenu candidat du parti, on a été recenser les problèmes. Partout où j’ai été, ce sont les mêmes problèmes d’eau, d’école, de santé, d’infrastructure, d’insécurité… qui ont été évoqués », annonce Aliou Diallo, porte-étendard de l’ADP-Maliba dès sa prise de parole. Il a poursuivi en rappelant que le Mali n’est pas un pays pauvre. Il s’explique en soutenant qu’avec des potentialités comme les ressources minières, en plus des 4 régions où il pleut trois ou quatre mois par an, le Malien ne mérite ni la pauvreté ni les différents défis auxquels il est confronté. Aussi, précise-t-il : « Il ne doit pas y avoir de problèmes d’eau voyant les deux fleuves qui traversent le Mali ». Suivant ses propos, le porte-étendard de l’ADP-Maliba estime que, sont responsables de la situation actuelle, les gouvernants qui ont trahi leur peuple.

Dans le but de convaincre la population de Sadiola, il a tenu à montrer sa toute particularité par rapport aux dirigeants actuels du Mali. A l’en croire, des réalisations importantes ont déjà été faites par lui dans beaucoup de secteurs avec ses propres moyens, sans être ministre ou cadre malien. Aussi, analyse-t-il, la population active ne doit pas chômer si les gouvernants jouent réellement leur rôle. En plus, il réitère la promesse contenue dans son projet de société, consistant à lutter contre la pauvreté via la création de 1 200 000 emplois et 120 000 entreprises dont 96 mille TPE et 13 mille PME (Petites et Moyennes Entreprises). Aliou Diallo promet de résoudre les problèmes d’eau de Sadiola, même s’il ne sera pas élu président de la République. En outre , il convient de dire que le PDG de Wassoul’Or promet de renouveler le code minier pour accorder au Mali 51% des bénéfices en matière d’exploitation des ressources.

Afin de parvenir à la résolution de tous ces défis, le candidat dévoile le budget nécessaire. Avec un budget de 15 mille milliards de FCFA, le candidat de l’ADP-Maliba envisage mettre un terme aux défis sécuritaires, de santé, d’accès à l’eau potable…tant attendus par la population malienne. Enfin, le candidat Aliou Diallo termine son allocution en précisant : « Si vous voulez empirer vos problèmes, votez pour IBK, mais si vous voulez le changement, choisissez-moi. Car, précise-t-il, c’est IBK qui est responsable de vos problèmes actuels».

Pour le maire de Sadiola, Toumani Dembélé, le seul candidat apte à répondre aux attentes de son cercle, c’est bien le candidat Aliou Diallo. Il a, par ailleurs, invité la population à retirer leur carte d’électeur et à voter Aliou Diallo. Confiant du projet proposé, le représentant de la jeunesse promet lui aussi la victoire à Aliou Diallo à l’élection du président de la République du 29 juillet prochain. A noter que des sensibilisations sur le programme ont été faites par ledit candidat et sa délégation dans une zone d’orpaillage (Korocoto). Beaucoup de travailleurs dans cette zone ont également promis la victoire au candidat Aliou Diallo.

Envoyé spécial

Mamadou Diarra, Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here