Les motos d’ABD font grincer des dents

7

Pour conquérir le pouvoir, le candidat d’Adp-Maliba n’est en train de lésiner avec les moyens. En plus d’inonder la capitale d’affiches conçus et diffusées à coups de centaines de millions au bas mot, son soutien par le Cherif est conforté par l’acquisition d’une importante logistique composée de trois milliers de motos. Il semble que les engins soient destinés à porter le message du leader religieux à travers le pays, mais cette intention ne convainc guère les adversaires les plus sérieux. D’aucuns commencent déjà à interroger la loi électorale quant à ses aspects afférents aux formes de libéralités interdites en période électorale. Il n’est peut-être pas exclu, en définitive, que trois mille de d’Aliou Boubacar Diallo soient portés en arbitrage auprès la Cour constitutionnelle. Mais les observateurs ont en mémoire la disqualification de l’Adema-Pasj aux législatives de 2013 à Nara par l’annulation massives de ses suffrages là où les adversaires ont pu prouver la distinction de motos dans la foulée du scrutin.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here