Soutien à Soumaila Cissé à la présidentielle de 2018 : Vague d’adhésions dont celle du collectif des marchés faisant plus de 4 millions de personnes

85

Hier, 16 juillet 2018, à la Maison des Ainés de Bamako, a eu lieu la signature de conventions entre Collectifs, associations, leaders jeunes, élus communaux, leaders d’associations féminines, personnalités politiques et culturel comme Habib Dembélé dit « Guimba », anciens ministres comme Aghatam Ag Alhassane, Ahmed Sow, élus communaux de Kalabancoro, personnalités influentes comme Mandjou Fofana, avec le candidat de l’alternance, de l’espoir, à la présidentielle du 29 juillet 2018, Soumaila Cissé. En campagne dans la troisième région pour la circonstance, Soumaila Cissé s’est fait représenter par son Directeur de Campagne, Tiébilé Dramé, pour parapher les documents. Malgré la pluie, déterminés pour la cause de Soumaila Cissé, ils sont venus paraphés le document.

Les collectifs et associations adhérents sont, entre autres, le Collectif des marchés, l’association Malitel  Da, Association Ani Bara, Association Laydou, Association Malienne pour l’éducation, l’information et le Développement, l’association des revendeurs des motos, Siguida Nyéta, plate forme Mali Deyé An Fassoyé, Association malienne pour la sauvegarde de la culture Bellah (A-MASCB ikewan).

Parmi les Mouvements affiliés, l’on note, ceux de Bouaka Wa Wéré, Anbéssé, Réveil Citoyen, Siguidaton, Anw kô Mali, Danaya 2018, mouvement pour la bonne gouvernance, mouvement Tatam Ly, Convergence Koulouba 2018. Des clubs n’y sont pas restés en margé des adhésions. L’on retient le club des amis de Nana Haidara.

Expliquant les raisons de leur soutien sans faille à Soumaila Cissé, les signataires du document d’accord, ont tour à tour fustigé l’incapacité du régime actuel à donner un lendemain meilleur au peuple malien, à lui donner  espoir, confiance, à amener la paix, la sécurité, etc. «Les raisons de notre  choix sur Soumaila Cissé sont simples. Pendant les cinq dernières années, aucune de nos doléances n’a été prise en compte par le pouvoir  sortant. Quand on a eu des problèmes, c’est Soumaila  Cissé seul qui est allé nous voir, s’enquérir  de notre situation. Parmi nos doléances déposés auprès  des  candidats  à la présidentielle, seul le  candidat Soumaila  Cissé et ses hommes ont tenu compte  de nos revendication résumées  en onze chapitres.  Nous  avons  des frères qui ont leur argent avec l’Etat. Soumaïla a promis qu’une fois élu, qu’il va les rembourser. Pour toutes  ces raisons, les commerçants des marchés de Bamako, de l’intérieur du Mali et de l’extérieur qui ont  tous  promis  de voter Soumaila Cissé (plus de 4000.000 de commerçants) une fois l’accord signé. Nous  disons donc oui à Soumaila Cissé jusqu’à Koulouba», a déclaré le président du Collectif des Marchés du Mali, Ibrahim Maiga. Le président de l’A-mascb, Assibit Ag Akado, d’ajouter, «Soumaila Cissé promet  de restaurer l’espoir du peuple malien, et par conséquent l’espoir de la communauté  Bellah  exclu par le pouvoir de toute la représentation des régions du Nord dans lesquelles elle représente 46% de la population. Raison pour laquelle le réseau a ordonné de tout mettre en œuvre pour voter Soumaila Cissé».

Pour l’ancien ministre Ahmed Sow, « on suit Soumaila Cissé parce que le Mali doit sortir de cette situation. Et la personne capable de le faire à ce jour c’est lui ».

Le Directeur de campagne de Soumaila  Cissé, Tiébilé Dramé, a remercié tous les signataires du jour pour soutenir Soumaila Cissé. « Chaque jour que Dieu fait, Soumaila enregistre  l’adhésion  d’une personne à ses côtés », a dit Tiébilé Dramé. Ce que je vais vous dire, ajoute-t-il, le régime qui est à la tête du pays est en voie de partir. « Ce qui lui reste c’est la fraude lors des élections. Nous devons nous lever, être vigilant pour dire non à la fraude électorale, car les Maliens n’accepteront  pas. Ceux qui dirigent le pays ont perdu la  confiance du peuple. Donc  le peuple n’acceptera  pas  une  élection fraudée. Le Mali est affaiblie. Il ne faut pas que les acteurs politiques l’affaiblissent davantage lors de ces élections. Nous appelons  à la concorde, à la responsabilité à tous ceux qui sont tentés  qu’il n’y ait pas de vote. La situation créée au centre pour qu’il n’y ait pas d’élection ne nous détournera pas de l’essentiel. Même si on chôme  trois jours pour permettre  aux gens de retirer leurs cartes d’électeurs, cela ne rattrapera pas la grève  des préfets et sous préfets de 10 jours qui pouvait être évité », a souligné le directeur de campagne Tiébilé Dramé.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here