Election présidentielle : Flagrante violation de la loi électorale

22

Dans la course effrénée pour le palais de Koulouba, tous les coups sont permis. Mais celui qui doit être le plus respecté a été violé, il s’agit de la loi électorale. Deux grands partis politiques ténors en sont les auteurs. Et aucune sanction n’est prise à leur endroit.

L’article 72 de la loi électorale dispose que les pratiques publicitaires à caractère commercial, les dons et libéralités en argent ou en nature à des fins de propagande pour influencer ou tenter d’influencer le vote durant la campagne électorale sont interdits. De même, l’utilisation des biens ou moyens d’une personne morale publique, institution ou organisme public aux mêmes fins est interdite.

Pourtant à l’ouverture de la campagne électorale, certains grands partis politiques ont distribué de l’argent pour mobiliser certaines personnes afin de se rendre soit au stade du 26-Mars soit à la place de l’Indépendance. Parce que ce qui compte pour eux c’est la masse afin de jubiler et tomber dans leurs errements.

L’on ne peut ni affirmer ni infirmer si les états-majors des partis concernés sont au courant de cet acte de violation de cet article de la loi électorale.

Ce qui est sûr c’est que cet acte a eu lieu dans plusieurs quartiers de Bamako notamment à Baco-Djicoroni où les Sotrama furent remplies de personnes. Une personne ne montait que lorsqu’elle recevait un billet de 5000 F CFA.

M.M

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here