IBK à Koro, Bankass, Bandiagara: la ferveur qui vaut onction

2

Aux antipodes des discours convenus et galvaudés des campagnes électorales classiques, le Président Ibrahim Boubacar KEITA, a tenu, ce lundi 16 juillet, dans les localités de Koro, Bankass, Bandiagara, le langage de la vérité. Continuer avec tous les fils du pays l’œuvre de construction nationale, tel était la substance de son message qui a reçu un écho très favorable chez ses les populations des localités visitées.
La campagne a cependant été endeuillée par la mort accidentelle de Abba CISSE, chargé de mission à la présidence de la République.

Après ses trois localités, la suite du périple présidentielle prévoyait deux meetings : un à Djenné et un autre à Mopti.
Un incident tragique a perturbé ce programme de la journée d’hier, à savoir le décès de Abba CISSE, chargé de mission à la présidence de la République, des suites d’un accident de la circulation alors que le candidat exécutait la première étape de sa tournée. Par compassion, le meeting de Djenné, prévu hier matin, a été purement et simplement annulé. Cependant, le Président IBK, très affecté par ce drame, s’est rendu, hier matin à Djenné, pour présenter ses condoléances à la famille du jeune CISSE, dont le nom sera à jamais lié à la campagne du Président Ibrahim Boubacar KEITA. Comme il l’a privilégié depuis l’ouverture de la présente campagne, IBK s’est rendu également chez les notabilités et autorités traditionnelles pour se confier à eux, solliciter leurs prières et leurs bénédictions pour des élections apaisées, pour la paix et la stabilité dans ce pays, le Mali, notre seul héritage commun.
Comme un effet domino, la suite du programme présidentiel a aussi connu une modification. Ainsi, après le meeting de l’après-midi d’hier mardi, le président IBK a rejoint la capitale. Selon son entourage, IBK était profondément affecté à l’annonce du décès du jeune CISSE. Aussi, a-t-il tenu à assister à son enterrement, un proche avec qui il avait beaucoup plus des relations professionnelles. C’est la raison pour laquelle, il aurait écourté sa visite, son retour à Bamako étant initialement prévu pour aujourd’hui mercredi.
Que l’âme du défunt repose en paix. Nous présentons nos condoléances les plus attristées à la famille du défunt.
Dans l’accident où M. CISSE a trouvé la mort, deux de ses compagnons de voyage ont été blessés. À ces derniers, nous souhaitons prompt rétablissement.

Par Bertin DAKOUO
Envoyé spécial

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here