Jacob Dembélé, membre de “Ici Initiative Citoyenne” : «Nous allons filmer et diffuser à l’instantanée les cas de fraude électorale»

1

Les membres de « Ici Initiative Citoyenne » se donnent la mission de combattre la fraude électorale lors de la présidentielle du 29 juillet 2018. S’inspirant de diverses expériences à travers le monde, ils vont filmer et diffuser instantanément sur les réseaux sociaux les cas de fraudes électorales au Mali. « Nous regroupons maintenant 400 associations et mouvements repartis entre les différentes localités du pays », a expliqué Jacob Dembélé, un des membres fondateurs de « Ici Initiative Citoyenne ».

Déjà, les initiateurs de cette surveillance électronique de la présidentielle malienne ont constaté des pratiques assimilables à la fraude. «Certains de nos membres ont constaté hier des cas d’achat de numéros de cartes d’électeur. Si tu n’as pas encore retiré ta carte d’électeur, ils te demandent de leur donner le numéro de ta carte Nina en contrepartie de 20 000F CFA. Je ne sais pas par quel miracle, mais ils vont retirer ta carte après. Il y a même des gens qui sont partis pour retirer leurs cartes d’électeur, mais ils ont trouvé que d’autres l’avaient fait à leurs places», a témoigné Jacob.

Ici est un programme ambitieux qui regroupe des jeunes de tous bords : étudiants, travailleurs, journalistes et activistes. Discrets, ces « jeunes surveillants » ayant en commun le souci de la transparence de la présidentielle vont photographier, filmer et écrire sur les pratiques de fraude partout. «Le message que je veux faire passer aux citoyens est que quiconque tente de frauder sera filmé ou photographié et les images seront diffusées instantanément », précise un membre du réseau de surveillance.

Le système est implanté à Bamako et à l’intérieur du pays. Leur outil premier est l’internet, précisément les réseaux sociaux. Les initiateurs ne sont pas bavards sur les technologies qu’ils utilisent, mais ils assurent que même en cas de rupture de « la toile mondiale », ils parviendront à diffuser instantanément les images avec des moyens alternatifs. « Il y aura une messagerie instantanée qui va répondre aux appels et messages », a indiqué Jacob.

Les initiateurs collaborent également avec des partenaires comme l’Union Européenne et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). D’autres partenaires dont l’influence internationale est remarquable sont également concernés. Les membres de « Ici Initiave Citoyenne » soutiennent que le défi est de taille puisque il est même possible que des morts votent lors de la présidentielle à venir.

Des experts leur ont expliqué que de la dernière révision fichier électoral en 2011 à nos jours, il y a eu beaucoup de morts. Mais ceux qui ont fait l’audit du fichier ont dit ne pas pouvoir identifier les noms des morts étant donné que le Mali n’a pas un système de déclaration des décès. «C’est pour cela qu’il y aura des cartes qui ne pourront pas être retirées parce que leur détenteurs sont décédés », a constaté un membre de l’initiative.

Soumaila T. Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here