La sécurité, enjeu de la présidentielle au Mali

13

L'élection présidentielle du 29 juillet 2018 se tiendra sous haute surveillance, surtout dans le centre et le nord du Mali assurent les autorités. Plusieurs attaques ont été enrégsitrées dans ces régions.

Un plan de sécurisation a été mis en place. Plus de 20 000 éléments des forces de sécurité et de défense seront déployés selon Bakoun Kanté, chargé de mission au ministère de la sécurité.

Les groupes armés signataires de l'accord de paix seront également engagés dans la sécurisation du scrutin, précisent les autorités.

Le chef de la mission de l'ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, indique que la MINUSMA a déjà commencé à jouer sa partition en proposant la sécurité aux candidats qui souhaitent se rendre dans le nord et le centre pour la campagne électorale.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here