Soumaïla Cissé dans la zone CMDT : Je m’engage à remédier au problème d’engrais…

10

Accompagné d’une forte délégation, Soumaïla Cissé, candidat de l’URD et de la plateforme d’alliance « Ensemble, restaurons l’espoir » s’est rendu, le mardi 17 juillet 2018, à Kadiolo où il a tenu un meeting à l’école publique de la ville. A l’occasion de cette rencontre, les paysans ont mis l’accent sur le déficit d’engrais en cette période hivernale d’une part et les tracasseries routières des usagers (racket) par les forces de l’ordre et de sécurité. A cet effet, Soumaïla Cissé a promis d’inscrire le problème d’engrais sur la liste de ses activités prioritaires une fois élu à la tête du pays.

Après les communes de Ouéléssébougou, Sélingué, Yanfolila, Bougouni, Kolondièba, Zégoua, le candidat du parti du poignet des mains et son équipe de campagne ont rencontré la population de Kadiolo où ils ont tout d’abord salué les notabilités de la ville. Le meeting de Kadiolo a réuni autour du directeur de campagne de Kadiolo de la plateforme d’alliance « Ensemble, restaurons l’espoir », l’honorable Biréhima Brédogo, le président des paysans de Kadiolo, Mamadou Berthé, le secrétaire général de la section locale URD, Yacouba Berthé.

Prenant la parole, le directeur de campagne de la localité, l’honorable Biréhima Brédogo a relevé la problématique des tracasseries routières, c’est-à-dire l’abus des forces de l’ordre et de sécurité sur les usagers de la route à Kadiolo. Pour lui, il est nécessaire de mettre fin à ces rackets dans la zone.

De son côté, le président des paysans de Kadiolo, Mamadou Berthé, a évoqué la problématique d’insuffisance d’engrais dans la zone. « Il n’y a plus d’engrais disponible ici à Kadiolo malgré l’argent. Nous avons de l’argent, mais nous ne pouvons pas avoir d’engrais pour couvrir nos besoins. Ici, on donne seulement 2 sacs d’engrais pour un hectare, ce n’est pas suffisant», a-t-il déclaré.

Pour sa part, Soumaïla Cissé a invité la population à sortir massivement pour aller retirer les cartes d’électeur pour accomplir leur devoir citoyen le jour du vote. Il a aussi rappelé son parcours à la tête de la CMDT pendant 10 ans au cours desquels aucun déficit d’engrais n’a été constaté dans la zone. «Nous savons comment remédier à ce problème d’engrais et nous l’avions noté dans nos actions prioritaires une fois élu à la tête du pays», a-t-il dit en substance.

Et le candidat de poursuivre son intervention en promettant de recruter dans la fonction publique tous les diplômés qualifiés dans le cadre de l’enseignement et de la médecine, de supprimer les vignettes,  de favoriser l’épargne pour les femmes, de favoriser l’accès à l’eau potable à travers la confection des forages et de construire des barrages pour faciliter le maraichage.

Moussa Dagnoko,   envoyé spécial

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here