Benbere: la plateforme numérique qui unit les jeunes du Mali

24

Après le Burundi et la RDC, le Mali a, désormais, sa plateforme web. Dénommée Benbere, elle offre la possibilité à tous les jeunes du Mali de s’exprimer et d’être entendus par tous. La plateforme a été présentée officiellement à la presse, ce jeudi, dans les locaux du projet, à l’ACI 2000.

«Benbéré» vient de trois langues du Mali. En peulh, le mot désigne un lieu devant la porte du chef du village ou d’un notable où, les jeunes se retrouvent pour discuter des problèmes de la Cité. En Bambara «Ben Béré» signifie littéralement le «bâton de la paix». En sonrhaï, «Beray» veut dire «respect». Pour les initiateurs, le projet vise à promouvoir la réconciliation, l’entente d’où leur slogan «Le Mali qui  s’entend». Selon Jean-Marie Ntahimpera, éditeur de la plateforme qui apporte son expertise burundaise au Mali, il s’agit à travers l’initiative de permettre aux jeunes de s’exprimer, car très souvent ils n’ont pas cette opportunité.

Dans sa présentation liminaire, Abdoulaye Guindo, le journaliste et président de Benbere indique que le projet est une initiative de la Communauté des Blogueurs du Mali (Doniblog) en partenariat avec l’ONG néerlandaise RNW Media. L’objectif, explique-t-il, est de «faciliter à l’émergence d’une plus grande communauté de blogueurs». Que vous soyez étudiants, enseignants, journalistes ou informaticiens, quel que soit votre domaine de métier, où que vous résidez sur le territoire national la plateforme vous est ouverte.

Un emploi pour tous

De toutes les plateformes blogging, Benbere fait la différence. D’abord, explique Abdoulaye Guindo, ce n’est pas une initiative qui fait la concurrence aux sites d’informations. Car, la vocation de Benbere n’est pas de «faire de l’actualité mais de rebondir sur l’actualité». Autre élément important à Benbere, la production d’articles donne droit à une rémunération. Quand votre article est publié, à la fin du mois vous recevez une rémunération à la pige.

Mamadou TOGOLA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here