Campagne présidentielle : Dr Hamadoun Touré à la conquête de l’électorat de Ségou et Sikasso

15

Le candidat de l’Alliance Kayira, Dr Hamadoun Touré, a entamé depuis la semaine dernière une tournée à l’intérieur dans le cadre sa campagne électorale. Il s’agira pour lui de convaincre les électrices et les électeurs afin qu’il puisse gagner le scrutin au soir du 29 juillet. Cette tournée a débuté par Ségou où il a été bien accueilli par une foule de grands jours à Baraouéli. Ensuite, Dr Hamadoun Touré et sa délégation, dont le vice-président, Bocar Moussa Diarra et l’ensemble de son staff se sont rendus à Sikasso où il a animé un meeting. L’occasion de dévoiler aux populations son projet de société.

Il faut noter que Dr Hamadoun Touré est le candidat de l’alternance et du vrai changement.

Pourquoi je suis candidat

“Chers compatriotes ! Au moment où l’heure est grave parce que notre existence même est menacée, l’homme que je suis veut faire de la politique en toute responsabilité et avec détermination. L’homme que je suis veut faire de la politique pour montrer sa différence par des actions concrètes pour la paix et la sécurité, la santé, l’éducation, l’emploi des jeunes, l’autonomisation de la femme, la justice sociale, la démocratie, le civisme, bref le développement durable. L’homme que je suis a une vision pour l’avenir du pays et cela dans tous les domaines dans une lutte sans merci contre les inégalités, les déséquilibres sociaux et régionaux, une lutte contre le défaitisme, la renonciation et le goût du gain rapide. L’homme que je suis veut démanteler le système de gouvernance basé sur le clientélisme, la corruption et l’injustice sociale” dit-il.

Il ajoute : “Aussi, parce que les grandes priorités nationales que sont la famille, l’école, la justice, la sante, l’environnement, l’emploi procèdent des secteurs clés déterminant la formation du citoyen ; parce que je fonde mon action et mon projet sur le respect des droits et devoirs du citoyen dans un environnement démocratique assaini ; parce que le suffrage universel et le pluralisme sont les bases des libertés politique, économique, sociale et culturelle et que le vivre ensemble suppose le respect strict de l’autorité de l’Etat, le respect des institutions de la République et de ses lois ; parce que l’homme que je suis a sillonné son pays, l’Afrique et le monde, ma grande priorité est le développement durable dans un pays réconcilié, sécurisé et en paix, je veux procéder au réarmement moral, matériel de nos forces de défenses et de sécurité, ces forces qui ont participé avec honneur de tout temps à la défense de notre territoire, de notre peuple et de l’Afrique en même temps qu’au développement économique du pays” affirme-t-il.

Puis il parcourt : “Je veux développer des politiques en faveur de l’entreprenariat jeunes (ruraux et urbains) et de l’autonomisation réelle de la femme ; je veux donner l’opportunité à notre jeunesse d’innover au travers les Hi- Tech ; je veux multiplier et densifier nos sources d’énergie pour booster l’industrialisation pour chaque région du pays suivant son potentiel, pour la transformation des produits locaux et générer de la plus-value susceptible de supporter le financement des dépenses publiques. L’énergie ne devrait pas se limiter à donner de la lumière, mais aussi et surtout à produire. Je veux pour le Mali, un leadership patriote, plus vertueux, compétent et respectueux du peuple et des valeurs démocratiques”.

Pour Hamadoun Touré : “Si certains ont pu dire que la lutte contre la corruption coûte plus chère que la corruption, je veux prendre des mesures énergiques pour endiguer les terreaux qui favorisent ce mal dans nos systèmes de gestion par des actions à court, moyen et long termes (salaires décents, éducation, formation, sanctions, utilisation rigoureuse des technologies nouvelles pour le suivi, etc. Le Mali ! Un peuple, Un but, Une foi. Le Mali, notre pays, pays de dignité que nous ne devons jamais dissocier de la dignité et de l’indépendance réelle de toute l’Afrique, tel que le voulaient les Pères fondateurs, leurs compagnons et continuateurs”

Par ailleurs, dit-il : “Aujourd’hui encore, chers compatriotes, l’heure est grave et encore notre existence est menacée. Comme dirait il y a 58 ans le Président Modibo Keita à l’éclatement de la Fédération du Mali : “Toutes les Maliennes, tous les maliens doivent accepter tous les sacrifices pour que notre pays puisse sortir grandi, rayonnant de l’épreuve qu’il traverse “. Notre père Konaté, dans la dignité nous voulons ta foi, nous suivrons ta voie. Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de proposer ma candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 et vous demander soutien et bénédiction. A Dieu plaise. Vive le Maliba éternel !”

A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here