Programme présidentiel de Mohamed Ali Bathily : Les solutions du Mali nouveau en quatre (4) axes

2

Porté candidat à la demande de la société civile, le candidat indépendant Mohamed Ali Bathily garantit de mettre fin aux souffrances du peuple malien. Pour cela, il propose un programme présidentiel en quatre (4) axes.        

Dans sa présentation, l’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, a précisé les raisons de sa candidature. Selon lui, c’est bien son expérience gouvernementale qui lui a terriblement ouvert les yeux sur une réalité qu’il déplore tant pour le Mali. C’est pourquoi, changer les conditions de vie de tous les Maliens est sa seule volonté, selon les dires du président de l’APM.

Parlant de son projet de société pour l’émergence du Mali, le candidat Mohamed Ali Bathily déclare : « Pour vous, je déclinerai notre projet pour l’avenir de nos enfants, petits-enfants et l’avenir de notre pays en quatre axes ».

Les quatre axes sont : Un « Plan Mali Développement », cadre de référence et état des lieux des chantiers présidentiels qui vont nous conduire à l’émergence dans les années à venir ;  Une attention particulière sur la Jeunesse et la Justice d’abord, car notre développement doit s’appuyer sur les forces vives du pays et ne se fera pas sans lutter contre les inégalités et la corruption ;  la Mise en importance des Droits et Devoirs de chacun, parmi lesquels le droit à la paix, à une administration juste et efficace et à un système judiciaire impartial ;  Enfin, s’attacher  à reconquérir la place du Mali qui doit être la sienne sur le continent africain et sur la scène internationale, à travers notamment la valorisation de notre culture malienne et une coopération repensée et renforcée avec nos amis internationaux.

A en croire Me Mohamed Ali Bathily, il ne cessera jamais de se battre pour le développement, la paix et les droits des Maliens durant son mandat.

S’agissant du 1er axe de son programme, « Plan Mali Développement dit P.M.D. » : une vision pour l’avenir, il concerne les domaines que sont l’agriculture  et  l’élevage, les équipements  et  les infrastructures , la gestion  des  ressources  naturelles, le développement  de  l’entreprenariat, le traitement  intelligent  des  déchets , les NTIC  et  téléservices , l’eau  notamment l’accès  pour  tous , la santé  :  refonte  du  schéma  sanitaire, l’aménagement  du  territoire  et  l’habitat, la restructuration  de  nos  propriétés  d’Etat .

Au niveau de l’agriculture, Bathily promet de revaloriser l’image du paysan au sein de la société par : la mise aux normes internationales de nos abattoirs et développement de la filière ; la mise en place par décret de « Zones Spéciales Agricoles » à fiscalité avantageuse dans nos régions agricoles.  Il pense notamment à la région de Kayes, de Sikasso, mais aussi au périmètre de  l’Office  du  Niger,  par  exemple ;  la construction  de  lycées  techniques  agricoles pour l’obtention de BTS  «  Ingénierie  de  l’agriculture  »  sur  différents  sites  à Kayes,  Sikasso ou  encore  de  l’Office  du  Niger. …

Parlant des équipements et infrastructures, Mohamed Aly Bathily prévoit, de 2018-2023, de financer des routes asphaltées sur 250 km à Bamako intramuros et dans les autres capitales régionales ; asphalter et entretenir les routes qui mènent aux mines de la région de  Kayes,  pour  le  développement  économique  de  cette  région ; Asphalter  la  route  Diboli  –  Bamako.

Le 2ème axe du programme du candidat de la société civile concerne « La jeunesse et la justice d’abord ! ». A ce niveau, le candidat Mohamed Ali Bathily promet plusieurs actions en faveur de l’éducation, de la petite enfance à l’enseignement supérieur. Parmi lesquelles : l’encadrement   des   écoles   privées au   niveau   des   programmes   scolaires   et   des   diplômes délivrés ; la création   d’un   statut   d’« enseignement   professionnel  »,   la mise   en   place   d’un   système  d’accréditation  et  d’évaluation  des  écoles  professionnelles et chaque  élève  devra  savoir  lire,  compter  et  écrire  à  la  fin  du  CM2…

Le candidat a aussi pris des dispositions  pour lutter contre les inégalités  en faveur du monde rural ;  des groupes vulnérables (retraités) et aussi des mesures de lutte contre la corruption, en politique et à tous les niveaux.

Au niveau du 3ème axe, « Droits et Devoir des citoyens Maliens », le candidat et président de l’APM promet de protéger le droit de propriété. Pour cela, il s’engage, une fois élu, à  réaffirmer,  redéfinir  et  porter  haut  et  fort  le  droit  à  la  propriété  individuelle,  afin  que  toute  famille,  tout  individu,  propriétaire  de  terres  de  droit,  soit  reconnu,  quel  que  soit  les  manipulations  de  spoliation  de  biens  fonciers  qu’ils  ont  subies.  Sur  cette  base,  le  droit  attaché  à  la  propriété  foncière  sera  revu  et  le  délai  de  prescription  des  spoliations  de  terres  privées  sera  porté  à  50  ans.

Le candidat propose une série de refontes concernant la gouvernance, la constitution ; l’armée et des services de sécurité. Il promet plus de stabilité gouvernementale, la résolution des conflits et la paix pour tous…

Dans le dernier axe de son programme « Place du Mali en Afrique et sur la scène internationale », le candidat indépendant dévoile ses propositions au niveau de : la diaspora ; la CEDEAO : Coopération sur les plans économique, monétaire et militaire ;  les relations internationales ; les relations extra africaines ; la valorisation de la culture malienne (musées, sport…) ; la protection de la religion, de la liberté de culte, la lutte contre les déviances du Djihadisme.

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here