Dr Hamed Sow, président du RTD : « Il n’y a plus de symbiose entre IBK et le peuple malien»

1

Le président du parti Rassemblement des travaillistes pour le développement (Rtd), Dr Hamed Sow, accompagné des membres du bureau politique du parti, a animé le 23 juillet 2018 au Grand Hôte de Bamako une conférence de presse. Le soutien du parti à IBK de 2013, le choix porté sur le candidat Soumaïla Cissé cette fois-ci, le bilant des cinq ans du régime IBK, ont été entre autres les points forts développés de la conférence animée par Dr. Hamed Sow, ancien ministre de l’Energie du Mali, initiateur du PODES sous ATT. Pour lui le changement de régime est nécessaire, il faut le faire pour le Mali.

«En 2013 nous avons décidé de soutenir IBk, car on pensait que c’était l’homme de la situation pour faire sortir le Mali de sa crise en dépit de mon amitié de plus 20 ans avec Soumaila Cissé. Après cinq ans de gestion, nous avons jugé nécessaire d’analyser au peigne fin son bilan. Nous avons trouvé le bilan d’IBK catastrophique pour le peuple malien », a dit le conférencier.

Selon lui, IBK a échoué pour sur toute la ligne, notamment dans le domaine de la sécurité. « Ses dépenses de voyage, si vous les prenez en produit intérieur brut, il est le président qui voyage et qui dépense le plus au Monde. Depuis qu’IBK est venu, le Mali ne vit que de scandales: achat d’avion présidentiel, surfacturation d’équipements de l’armée, d’engrais frelatées. Comparer les dépenses d’IBK à celles d’Emanuel Macron, le président français. Mais c’est énorme, etc. », a déploré Dr. Hamed Sow.

C’est pour toutes ces raisons que le RTD n’a pas voulu renouveler son soutien à IBK. Et Dr Hamed Sow d’affirmer que l’homme qui parait le mieux placé pour faire face aux défis nombreux du Mali, c’est Soumaila Cissé. «Nous avons décidé de soutenir Soumaila Cissé par conviction, pour le Mali», a clamé le leader du RTD. «Nous soutenons Soumaila car on pense qu’il y a une cohérence dans son programme basé sur des axes. Pour nous, son programme est assez crédible et applicable, car Soumaila a une compétence technique avérée, il a un réseau, a beaucoup évolué dans le sens de la dimension étatique », a poursuivi le conférencier.

Pour Dr Hamed Sow, les élections sont terminées d’avance. «Il n’y a plus de symbiose entre IBK et le peuple malien. Les signes ne trompent pas. Un président sortant qui ne peut sortir sans se cacher derrière les artistes, les agriculteurs, un président sortant, quand il parle dans la salle, personne n’applaudit, ne rit. Il faut se poser des questions. Il ne reste plus qu’une seule chose au peuple malien, au regard du bilan piètre du IBK à la tête du Mali, de le battre proprement dans les urnes jusqu’à ce qu’il reconnaisse lui-même sa défaite», a dit Dr. Hamed Sow.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here