Delgeme : La première réunion à mi-parcours tenue à Bamako

13

La réunion à mi-parcours du programme Développement de l’excellence en matière de leadership et de formation en génétique pour l’élimination du paludisme en Afrique sub-saharienne (Delgeme), s’est tenue du 18 au juillet 2018 à l’Hôtel Sheraton de Bamako.  L’objectif de la rencontre était la mise à jour sur l’état d’avancement du programme Delgeme à mi-parcours. La cérémonie d’ouverture, qui a lieu le jeudi 19 juillet 2018 dans le nouvel amphithéâtre de  l’Université des Sciences, techniques et technologies de Bamako (USTTB) au Point G, était présidée par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr.  Assetou Founè Samaké Migan.

Avant le début de la cérémonie une minute de silence a été observée à la mémoire du Pr. Ogobara Doumbo décédé le mois dernier.

Débuté en août 2016 pour une durée de 5 ans, le programme Delgeme proposera une formation de courte durée et de maîtrise (maîtrise, doctorat, post-doctorat) à au moins 90 jeunes scientifiques africains. Il concerne 15 pays en Afrique au sud du Sahara. Les bourses seront hébergées dans une institution africaine avec un cursus en génétique, génomique, bioinformatique, bio statistique, science des données et des questions d’éthique en génétique et  génomique.

Les boursiers sont tenus d’élaborer une proposition de recherche explorant les lacunes critiques dans la génétique du paludisme et l’épidémiologie  moléculaire afin d’aider à l’élimination du paludisme. Des installations informatiques y dédiées sont disponibles pour les boursiers de l’USTTB, de la MRC- Gambie et de l’USAMRD/ KEMRI.

La première réunion générale à mi-parcours de Delgeme s’est tenue le jeudi 19 juillet 2018 à Bamako. L’objectif de cette rencontre était la mise à jour sur l’état d’avancement du programme. Elle a regroupé 150 participants venus de tous les pays concernés par le programme. Les travaux étaient centrés sur  entre autres des présentations scientifiques faites par des étudiants stagiaires de Delgeme ; des formations techniques et en leadership à l’endroit des étudiants stagiaires ; l’examen critique du programme par les organes directeurs et les autres parties prenantes ; les recommandations.

Selon le Pr. Abdoulaye Djimé, directeur de Delgeme, la réunion  s’inscrit dans le contexte de la continuité de l’œuvre du feu Pr. Ogobara Doumbia. Il a exhorté les boursiers à s’investir dans la formation. Il a aussi remercié le gouvernement du Mali pour son soutien sans faille depuis le début du programme.

Assetou Founè Samaké Migan, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a, pour sa part, évoqué les efforts consentis par l’Etat malien dans le domaine de l’enseignement supérieur. «Nous accordons une attention particulière à l’excellence au niveau des établissements d’enseignement supérieur. Nous sommes obligés d’être présents dans la lutte contre le paludisme», a-t-elle déclaré.

En marge de la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre a procédé à l’inauguration officielle du nouveau bâtiment  dédié à la formation en bioinformatique de jeunes africains.

Le programme Delgeme est un programme de formation de DELTAS Afrique initiative, qui est un programme de financement indépendant de l’Alliance pour l’accélération de l’excellence en sciences en Afrique (AESA) de l’Académie africaine des sciences (AAS), et soutenu par l’Agence de planification et de coordination du développement du Nouveau Partenariat pour l’Afrique (NEPAD), de Wellcome Trust et du gouvernement britannique. La coordination est assurée par l’Université des Sciences, Techniques et Technologies de Bamako (USTTB). Son siège se trouve à MRTC Ogobara Doumbo au Point G.

Abdrahamane Diamouténé   

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here