Présidentielle 2018 : « Benbéré » sensibilise la population pour éviter une crise postélectorale

1

Les responsables de la plateforme d’information Web dénommée « Benbéré » étaient face à la presse, le jeudi 19 juillet 2018 au siège du projet sis à Hamdallaye ACI 2000. Le projet Benbéré qui vise à faire entendre les jeunes maliens est le fruit d’un partenariat entre Doniblog (la communauté des blogueurs du Mali) et l’ONG Néerlandaise (RNW Media). Selon les conférenciers, durant cette période électorale, des campagnes de sensibilisation seront menées par Benbéré pour non seulement inciter la population à aller retirer les cartes d’électeur mais aussi de faire en sorte qu’il n’y ait pas de crise postélectorale.

Cette conférence de presse était animée par le coordinateur de la plateforme d’information Web « Benbéré », Abdoulaye Guindo, président de Doniblog ( communauté des blogueurs du Mali), en présence de Jean  Marie NTAHIMPERA, éditeur principal de Benbéré, de Amadou Konaré, responsable financier de Benbéré. « Benbéré vient du peulh, une langue du Mali. Ce mot qui désigne cet endroit aménagé devant la porte d’un chef traditionnel ou d’un notable où les jeunes se retrouvent pour discuter des problèmes de la cité. La paix  (BEN)  en bambara et le respect (Beray) en songhay sont des valeurs que le projet «  Benbéré » prône : réconciliation et apaisement des cœurs pour un Mali uni et ouvert.  Notre slogan est : Le Mali qui s’entend », c’est par ces mots que le conférencier, Abdoulaye Guindo a entamé son allocution.

Avant d’ajouter que Benbéré est une plateforme, mais aussi la maison où se retrouvent les jeunes maliens, blogueurs ou non, pour nouer ou renouer les liens ancestraux.  « A travers notre plateforme, nous  donnons  l’occasion aux jeunes maliens de s’exprimer car trop rarement,  ils ont cette occasion. En plus de donner la  parole aux jeunes, nous voulons que Benbere soit un miroir à travers lequel les jeunes maliens dans toute leur diversité sachent ce qu’ils sont, comprennent les petites difficultés ou réussites de leur quotidien. Benbéré à travers les contributeurs repartis sur l’ensemble du territoire est un espace qui permettra aux Maliens de se connaitre », a souligné Guindo.

Pour lui, au-delà de la campagne politique durant laquelle Benbéré va tenter de faire entendre l’opinion des jeunes, leur ressentis et leurs frustrations, Benbéré proposera ensuite des axes thématiques sur lesquelles elle voudra proposer un nouveau regard pour faire entendre auprès des autorités les difficultés et les solutions des jeunes avec la possibilité de les influencer.

Abdoulaye Guindo a fait savoir que Benbéré, aujourd’hui, s’appuie sur une vingtaine de blogueurs mais progressivement voudrait étendre ses bases dans les régions où il n’a pas encore de contributeurs. Répondant aux questions des journalistes, le conférencier a précisé que pendant cette période électorale, des campagnes de sensibilisation seront menées par Benbéré pour non seulement inciter la population à aller retirer les cartes d’électeur, mais aussi, de faire en sorte qu’il n’y ait pas de crise postélectorale.

Par ailleurs, les comportements proscrits dans la charte de Benbéré sont entre autres: la publication des propos racistes, l’incitation à la violence ou à la haine, l’incitation au suicide à la commission de crime ou d’acte terroriste, l’incitation à la discrimination et bien d’autres.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here