Culture-apaisement social : Soirée Sinakouya entre les candidats à l’élection présidentielle

14

L’Agence de communication presse et publicité (LARCOM) dans le souci d’apaiser le climat un peu tendu entre les différents candidats à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, utilise la culture comme vecteur de paix et de cohésion sociale. Pour éviter à notre pays de basculer dans une crise postélectorale, elle organisera le vendredi 27 juillet 2018 à l’hôtel de l’Amitié une soirée du Sinakouya entre les 24 candidats. En prélude à la soirée, les organisateurs ont animé un point de presse le mardi 24 juillet à l’hôtel de l’Amitié afin d’éclairer la lanterne des journalistes sur l’activité.

Le président des griots du Mali, Ben Cherif Diabaté a salué l’initiative des organisateurs de cette soirée. «Le cousinage à plaisanterie ou Sinakouya qui a été introduit par les anciens afin d’apaiser le climat social entre les habitants à des vertus indéniables », a-t-il avancé. Selon lui, cette soirée sera une aubaine pour les différents candidats de se replonger dans la riche culture malienne et ressortir ragaillardis.

Il a expliqué l’énorme place des griots dans la société malienne depuis les temps immémoriaux jusqu’à nos jours. Le président des griots a regretté la prise de position de certains griots en faveur des candidats tout en leur rappelant que le rôle du griot est de coudre et non de découdre les liens et qu’il est le gardien des valeurs traditionnelles.

Bréhima Sissoko, le directeur de l’Agence de presse et publicité (Larcon) a fait savoir que sa structure, en collaboration avec le ministère de l’Administration territoriale, organise cette soirée afin de perpétuer les valeurs du Sinakouya qui a toujours soudé les Maliens surtout pendant les moments le plus cruciaux de la vie de notre nation.

Il a expliqué que tous les 24 candidats seront de la fête et qu’au cours de la soirée, en plus des sacs de haricots, des tasses remplies de couscous et autres mets du Mali seront partagés. Mieux, les candidats prendront des engagements devant les griots en faveur de la tenue d’élections apaisées au Mali.

Mamady Keita, le président de l’association N’Ko du Mali, a lui aussi étalé les multiples valeurs du Sinakouya et des tentions qui ont été évitée grâce au Sinakouya.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here