Douanes : Le DG Aly Coulibaly se réjouit de sa collaboration avec le bureau du syndicat sortant

0

Le centre Maeva Palace a servi de cadre aux travaux de la conférence nationale des sections syndicales des douanes du Mali. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du DG des douanes, Aly Coulibaly.

L’objet de cette rencontre est de présenter le bilan des activités et financier du bureau sortant qui était dirigé par Yacouba Katilé depuis 5 ans mais aussi de mettre en place un autre bureau pour les 5 ans à venir. Il était aussi question de programmer les activités à réaliser pour le bonheur des soldats de l’économie nationale du Mali.

Le secrétaire général sortant Yacouba Katilé a affirmé que la collaboration entre la direction et le syndicat des douanes a toujours été au beau fixe. Cela a été rendu possible grâce au dialogue social. Il a souhaité la continuation sur cette lancé entre le nouveau bureau et la direction. L’occasion était propice pour M. Katilé de rendre hommage aux hommes et aux femmes douaniers qui l’ont aidé à accomplir sa mission dans la cohésion et dans la fraternité.

Dans ses mots d’ouverture le DG a salué l’impartialité et le sens de défense des intérêts des travailleurs de la douane dans la courtoisie totale. Aucun sacrifice n’est de trop pour équiper les soldats de l’économie vu le rôle et la place des douaniers dans le budget national.

Le bilan satisfaisant de la douane a été rendu possible grâce au sens élevé de responsabilité du syndicat qui a travaillé en étroite collaboration avec la direction, a ajouté M. Coulibaly. La construction du monument des douaniers tombés dans l’exercice de leurs missions, la relecture du code des douanes pour ne citer que ceux-ci sont les actifs du bureau sortant. Il a réitéré son engagement et sa détermination à travailler main dans la main avec le syndicat des douanes.

Aux termes des travaux, un nouveau secrétaire général prendra à la tête du syndicat des soldats des douanes pour 5ans.

Bissidi Simpara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here