Hamada Soukouna, député de l’Adema opte pour Soumaïla Cissé : « Nous ne sommes pas d’accord avec les responsables du parti Adema-PASJ qui ont décidé de soutenir IBK »

23

Soumaïla Cissé, candidat de l’URD et de la plateforme d’alliance « Ensemble, restaurons l’espoir » pour le Mali a fait une grande mobilisation des populations dans la région de Kayes au tour de sa candidature, le samedi 21 et le dimanche 22 juillet 2018. A Kita, Badenko, Kéniéba, Yélimané et Kayes la foule était au rendez-vous. Un grand meeting a été tenu, le dimanche, 22 juillet au stade Abdoulaye Macoro Sissoko dans la ville de Kayes en présence du premier responsable du mouvement CDR, Mohamed Youssouf Bathily dit « Ras Bath », du vice-président de l’URD, Iba N’Diaye et des représentants d’alliés: Parena, PDES, Front Patriotique, Kaoural.

De la vieille ville manding Kita en passant par Badenko, Kéniéba, Sadiola, Yélimané et Kayes, le candidat Soumaïla Cissé  a été rassuré davantage par son électorat pour sa conquête du pouvoir. Dans ces différentes localités les populations ont exprimé leur déception pour le candidat sortant IBK concernant notamment la problématique de l’Huicoma, le chemin de fer, les infrastructures routières, l’insécurité, le chômage des jeunes, le manque d’eau potable, l’électricité,   la cherté de la vie, le visa chinois, de fonctionnalisation de l’Aéroport de Kayes  etc…

Pour le vice-président de l’URD, Iba N’Diaye, la région appelée affectueusement la région des rails est devenue presque un cimetière à cause de ces multiples problèmes cités car, selon lui, les problèmes de la région sont ignorés par les autorités actuelles.

Hamada Soukouna manifeste son soutien à Yélimané

Hamada Soukouna, député de l’Adema, manifeste son soutien au candidat, Soumaïla Cissé. Il travaille main dans la main avec son homologue Mamadou Awa Gassama  Diaby pour la cause de Soumaïla Cissé. « Nous ne sommes pas d’accord avec les responsables du parti Adema-PASJ qui ont décidé de soutenir IBK. Nous soutenons ici Soumaïla Cissé pour le bien être de la population de Yélimané», a-t-il laissé entendre.

« Ras Bath » s’explique

Le porte-parole du Collectif pour la défense de la République (CDR), Mohamed Youssouf Bathily dit « Ras Bath », a indiqué que la démocratie se veut une évaluation de bilan à la fin de chaque mandat d’un président de la République. Pour lui, le président sortant IBK a un bilan complètement négatif et qu’il n’arrive pas à présenter un véritable bilan à la population malienne.

Selon lui, le Mali va sombrer dans la l’obscurité s’il continue entre les mains d’IBK. C’est pourquoi, dira-t-il, le CDR a décidé de soutenir le candidat Soumaïla Cissé car ce dernier partage la même vision que le CDR dans son projet de société. Il s’agit pour « Ras Bath » de tourner une nouvelle page de l’histoire du Mali.

Le candidat rassure son électorat

De son côté, le candidat de l’URD et de la plateforme  « Ensemble, restaurons l’espoir » pour le Mali, Soumaïla Cissé a rappelé que l’impôt est souvent à la base des problèmes de société dans la région de Kayes. A cet effet,  après son accession à la magistrature  suprême, l’impôt sera complètement supprimé pour le bonheur des populations. Il a aussi promis de recruter tous les enseignants qualifiés en vue de remédier aux problèmes de l’éducation, de recruter tous les médecins pour la santé, de résoudre des problèmes  d’infrastructures routières, d’eau potable, d’emplois et d’épargne des femmes.

Moussa Dagnoko, envoyé spécial

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here