Les représentants de la coalition de soutien à Soumaila Cissé au sujet du fichier électoral : « On ne demande qu’une chose, que le bon fichier électoral soit mis en ligne, nos experts l’analyseront »

6

Mardi 24 juillet 2018, une rencontre a eu lieu entre le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, et la classe politique malienne à travers les représentants des candidats à l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu pour le dimanche prochain. Objectif : rassurer la population et l’ensemble de la classe politique malienne sur la fiabilité du fichier électoral. Rencontre à laquelle ont assisté les représentants du candidat de la coalition « Ensemble restaurons l’espoir », Soumaila Cissé, et qui sont restés sur leur position.

Dans le cadre du processus électoral du 29 juillet 2018, le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, a tenu un face à face avec les représentants des candidats à l’élection du président de la République, au sujet de l’existence de fichiers parallèles décriée par l’ensemble de la classe politique malienne, à quelques jours du 1er tour. À propos de ce fichier électoral parallèle, beaucoup de candidats ont, via leur direction de campagne, fait des déclarations pour exiger la régulation de ladite situation pouvant être source de conflits post électoraux.

C’est dans l’optique de clarifier cette situation inquiétante qu’une rencontre a été organisée par le gouvernement pour donner plus d’assurance aux acteurs intéressés. Ainsi, conformément aux dires du ministre de l’Administration territoriale, il n’y a pas deux fichiers électoraux, mais bel et bien un seul fichier « fiable ». Il dément l’existence de tout autre fichier, excepté celui mis en ligne par le gouvernement dans le cadre d’une élection transparente, libre et crédible. Le Ministre reconnait que des manipulations techniques ont été commises.

Le général Siaka Sangaré, responsable du fichier électoral, partage l’avis du ministre de l’Administration territoriale ayant nié l’existence d’autres fichiers. Quant aux représentants de la coalition de soutien à la candidature de l’Honorable Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition et non moins candidat de l’URD, les 1,2 million d’électeurs fictifs décriés par les candidats existent. Pour eux, la position prise est claire : il faut que le gouvernement mette le bon fichier en ligne : « On ne demande qu’une chose, que le bon fichier électoral soit mis en ligne, nos exports l’analyseront ».

À noter que les représentants de la coalition de soutien à la candidature de Soumaila Cissé ne sont pas d’accord avec les propos niant l’existence d’un fichier parallèle comme l’avance le gouvernement par le canal du ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf.

Mamadou Diarra, stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here