Police nationale : 37 nouveaux motards

18

Le Groupement mobile de sécurité (GMS) a servi de cadre le jeudi 19 juillet 2018, à la prise de service de 37 fonctionnaires de police. Présidée par le directeur général adjoint de la Police nationale, le contrôleur général Mahamadou Z Sidibé, la cérémonie a vu la participation de plusieurs cadres, parents et amis des récipiendaires.

La formation s’est déroulée en deux phases du 21 mai au 15 juillet à l’Ecole nationale de la police Amadou Touré dit Gandhi. Une phase théorique basée sur les modules relatifs à la déontologie policière, à la formation professionnelle et la technique de la sécurité routière, les infractions relatives au code de la route.

A la phase pratique, les élèves motards ont bénéficié d’une formation sur la conduite des motos, les techniques d’escorte de hautes personnalités et la vérification des documents afférents à la conduite des véhicules au cours des patrouilles. Une épreuve d’endurance sur l’axe Bamako-Sikasso, Sikasso-Bamako a mis fin à la formation.

Cette épreuve a permis aux instructeurs de juger la capacité physique de chacun des apprenants sur une longue distance. La formation a été couronnée par une évaluation à l’issue de laquelle 37 élèves ont été déclarés admissibles. Le commissaire divisionnaire Mamy Sylla, directeur de la formation, a rendu un vibrant hommage aux vaillants formateurs et à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué au succès de cette formation. Il a rappelé aux jeunes motards les valeurs qui incarnent leur fonction : disponibilité et élégance dans la discipline et la courtoisie.

Le commissaire principal Abdoulaye Coulibaly, commandant de la Compagnie de la circulation routière dira qu’au-delà de cette formation initiale, d’autres modules de perfectionnement seront organisés dans un bref délai pour les rendre plus opérationnels. Il a rappelé que la section motards est un corps d’élite.

Le directeur général adjoint de la police nationale, le contrôleur général Mahamadou Z. Sidibé a invité les nouveaux motards à faire preuve d’assiduité et à cultiver un esprit d’anticipation. Cette promotion a été formée par la police avec ses moyens, “cela démontre la volonté des plus hautes autorités de faire de la sécurité une question prioritaire dans le développement du Mali”.

Moriba Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here