Cheick Modibo Diarra: « C’est en sortant en grand nombre que nous pourrons mettre en place un président bien élu »

125
Quelque 8 millions d’électeurs ont été appelés, hier, à choisir entre 24 candidats qui briguent le fauteuil présidentiel. Ce matin là, à l’école fondamentale de Souleymanebougou, sur la route de Koulikoro, la bonne humeur était au rendez-vous. Malgré la pluie diluvienne qui s’abattait sur la capitale, plusieurs électeurs, des hommes, femmes, jeunes et vieux se sont déplacés en masse. Ils étaient à l’heure, à l’ouverture des bureaux de vote pour exercer leur devoir citoyen. Tout le matériel était bien là. Les représentants des différents candidats également. Les policiers et gendarmes étaient mobilisés près des bureaux de vote pour assurer la sécurité. Le nombre d’électeurs inscrits est de 2.180 dans ce centre qui compte 5 bureaux de vote. De 8h à 9h30, des files d’attente ne cessaient de se former au fur et à mesure. Si certains électeurs arrivaient à trouver leur bureau de vote facilement, d’autres, par contre, erraient sans cesse, avec en main, leur précieux sésame. A 10h30, l’affluence ne faiblissait pas dans ce centre. Les responsables des bureaux de vote et les différents assesseurs que nous avons rencontrés étaient largement satisfaits de la grande affluence. Selon le président du bureau N°2 du centre de Souleymanebougou, Arbouna Traoré, l’engouement est bien là, puisque les populations sont bien conscientes des enjeux et sont déterminées à choisir leur nouveau président. Comme beaucoup de nos concitoyens, le candidat du Rassemblement pour le développement du Mali (RPDM), Cheick Modibo Diarra, s’est également acquitté de son devoir civique dans la matinée de ce dimanche, au bureau de vote N°2, à l’école fondamentale de Souleymanebougou. Il était accompagné de son épouse, Assa Traoré, venue s’acquitter, elle aussi, de son devoir civique. Après avoir voté, le candidat du RPDM s’est adressé aux médias. «C’est toujours un plaisir renouvelé de procéder à un exercice démocratique qui est d’abord le libre choix de choisir le dirigeant de notre nation», a-t-il déclaré. Il a poursuivi en soulignant qu’il espère que le plus grand nombre de nos compatriotes participeront à ce scrutin. «C’est en sortant en grand nombre que nous pourrons mettre en place un président bien élu. Lorsque la population ne participe pas à cet exercice démocratique, et que nous avons un taux de participation de 20% où en deçà, ça donne des difficultés à nos dirigeants», a-t-il dit. Cheick Modibo Diarra a saisi l’occasion pour appeler la population à aller voter massivement. Répondant à une question relative à l’organisation de ce scrutin du 29 juillet, il a affirmé qu’il est difficile d’apprécier l’organisation a priori. Il s’est dit « très confiant » quant à l’issue de ce scrutin. Fascihane Maïga, un électeur a affirmé que les élections se tiennent dans les conditions idoines. «A Souleymanebougou, aucun problème n’est à signaler. Depuis 8h, les agents sont sur place pour permettre aux citoyens d’effectuer leur devoir civique», a-t-il fait remarquer. Pour sa part, Fatoumata Traoré dit n’avoir pas dormi de la nuit, tellement impatiente de voter. Elle a confié que le vote se passait dans de bonnes conditions. «Il n’y a pas eu d’incidents majeurs lors de ce scrutin. Le vote se déroule dans le plus grand calme et dans la plus grande sérénité», a-t-elle expliqué avec enthousiasme. Mamadou SY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here