CHOGUEL KOKALLA MAÏGA exprime sa satisfaction et son inquiétude

7

Il est presque 11 heures lorsque notre équipe de reportage est arrivée au centre de vote de Sacré Cœur, en commune V où le candidat du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), Dr Choguel Kokolla Maiga, a accompli son devoir citoyen. L’affluence était moyenne.

Déjà, à l’entrée de l’établissement, les parqueurs n’avaient pas de repos. Les clients ne manquaient pas.

Deux agents de la sécurité s’attelaient à vérifier les cartes des électeurs. Le bureau de vote N°15 avait déjà enregistré une cinquantaine d’électeurs sur les 480 inscrits sur sa liste. Le président Diakaridia Boré a assuré que son bureau a ouvert à 8h 00 et que son effectif était au complet. Concernant les équipements, il a indiqué que tout était sur place.

C’est à midi moins 2 mn que le candidat du MPR, vêtu d’un boubou blanc, a fait son entrée, accompagné de ses deux épouses. A son passage, il répondait aux gestes de salutation, avant de se rendre au bureau de vote N°15. A sa sortie, le candidat Dr Choguel Kokalla Maiga s’est dit gagné par deux sentiments : la satisfaction et l’inquiétude.

Il a exprimé sa satisfaction par rapport à l’affluence de la population dans le centre de vote. «Nous pourrons nous féliciter, si tel est le cas sur une grande partie du territoire national», a-t-il dit, avant d’espérer que cette atmosphère prévale jusqu’à la fin du processus. Il a, par contre, demandé aux uns et aux autres de rester vigilants pour éviter les fraudes. Le candidat a recommandé à tous les représentants des partis politiques de ne pas tolérer ceux qui viennent troubler la sincérité du vote. Par ailleurs, il s’est dit inquiet parce que les élections ne pourront pas se faire dans certaines zones. Il a expliqué que les rapports qui lui sont parvenus indiquent que des bandits armés empêchent la population de voter. Il a déclaré que dans la commune de Bara, sa commune natale, ces bandits ont réclamé de l’argent à la population pour leur permettre de voter. Ils ont également brûlé les urnes et chassé les électeurs. C’est le cas aussi à Niono où les bandits armés ont incendié les urnes et chassé les électeurs. Malgré cela, le candidat du MPR espère que ces incidents soient des cas isolés et que l’essentiel des électeurs puissent voter.

Dr Choguel Kokolla Maiga a placé ce scrutin sous le signe de la restitution au peuple malien de sa dignité, de sa souveraineté et de son honneur. Il a souhaité qu’à l’issue de ces élections, le président élu soit accompagné par tous les Maliens quelle que soit leur sensibilité politique.

Fatoumata NAPHO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here