Coulisses du 1er tour de la présidentielle : Les confidences de Mamadou Igor Diarra

2

Après les campagnes pour le compte du 1er tour de la présidentielle du 29 juillet dernier, les nouveaux candidats sont à la tâche pour tirer les enseignements de leur participation. Parmi eux, Mamadou Igor Diarra. “Cette campagne m’a appris sur la lâcheté et le manque de fiabilité des politiciens de l’ancienne génération”, a asséné Mamadou Igor Diarra.

“Cette campagne m’a, hélas, encore appris sur la lâcheté et le manque de fiabilité des politiciens de l’ancienne génération, elle m’a surtout donné beaucoup de force et renforcé ma détermination”. C’est en ces termes que l’ancien ministre de l’Economie et des Finances résume les enseignements de sa première participation aux campagnes de l’élection présidentielle de notre pays.

Malgré ce constat teinté de regret, Mamadou Igor Diarra dit avoir tiré tous les enseignements utiles. “Il faut que je vous fasse cette confidence, cette campagne m’a changé. Oui, cette campagne m’a changé, ou devrais-je plutôt dire, vous m’avez changé”, a confié le banquier-candidat.

Avant d’ajouter que sa décision de concourir à l’élection présidentielle a été  prise  en fonction de ses convictions, par fidélité à ses valeurs. “Et surtout parce que, ça me rend littéralement malade de voir mon pays partir en déliquescence”, fulmine-t-il.

Selon le banquier, en tant que politicien stagiaire, sa participation au 1er tour de la présidentielle du 29 juillet l’a rendu plus fort et plus déterminé que jamais à poursuivre dans les années à venir son combat pour le Mali, ce, quel que soit le résultat de l’élection.

“Oui, quoi qu’il arrive, je continuerai à faire entendre la voix des jeunes, quel que soit mon score, je poursuivrai ma bataille pour la cause des femmes. Quelle que soit l’issue de l’élection, je resterai à vos côtés”, promet Mamadou Igor Diarra.

 Oumar B. Sidibé     

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here