Election présidentielle, les premières tendances connues

31

L'élection présidentielle malienne s'est déroulée dans un calme relatif, ce dimanche 29 juillet. Sur 24 candidats qui étaient dans la course, les tendances sont favorables à deux poids qui mènent actuellement les débats.

Ibrahim Boubacar Kéita ou Soumaïla Cissé, qui va remporter la présidentielle ?

Le 1er tour de l'élection présidentielle malienne a pris fin ce dimanche à 18h GMT. Les dépouillements sont terminés. L'heure est maintenant à la centralisation des résultats pour déterminer le suffrage exprimé en faveur de chaque candidat. Le taux de participation n'a pour l'instant pas été communiqué, n'empêche que l'on a pu constater une affluence relative dans les bureaux de vote des grandes villes du pays, hormis le centre et le Nord-Mali où quelques difficultés ont tout de même été relevées causant la non-tenue de l'élection dans certaines localités.

La compilation des résultats se fait sous le regard attentif des nombreux observateurs internationaux qui ont pris d'assaut le territoire malien pour s'assurer du bon déroulement de ce scrutin annoncé à risques. Toutefois, la mission de l'Union européenne a exprimé son mécontentement quant au flou qui plane sur la liste exacte des communes où l'élection n'a pu avoir lieu.

Quoi qu'il en soit, dès ce lundi 30 juillet, chaque centre est en train d'afficher ses résultats en vue d'une centralisation très prochaine. Mais en attendant la proclamation officielle des résultats, certaines tendances qui ont fuité indiquent que le président sortant, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK et Soumaïla Cissé, le chef de file de l'opposition, devancent largement leurs autres adversaires.

Le scrutin pourrait donc se jouer entre ces deux ténors de la politique malienne. Certainement un remake de la présidentielle de 2013. Quoi qu'il en soit, ces tendances ne sont que provisoires, en attendant de faire une centralisation complète de tous les résultats. Cheick Modibo Diarra, Kanté Djenabou Ndiaye, Mamadou Igor Diarra et les autres candidats sont loin d'avoir dit leur dernier mot.

Notons que les premiers résultats partiels sont attendus dans 48 heures. Le gouvernement a par ailleurs cinq jours, après le scrutin, pour annoncer les résultats définitifs.

Copyright Malijet © 2008 - 2018. Tous droits réservés

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here