Commune VI : Des maliens s’acquittent de leur devoir civique

1

En sillonnant deux centres de vote dans la commune VI du district de Bamako plus précisément le quartier de Sénou et Sogoniko, le constat est positif. Dans les deux centres de vote aucun incident majeure n’a été déploré : les matériels nécessaires au vote, les forces de l’ordre, les observateurs étaient sur les lieux pour ce rendez vous historique. C’est vers 13 heures devant le groupe scolaire Sénou base, un centre de vote, à l’entrée les forces de l’ordre procèdent au contrôle rigoureux des cartes d’électeurs.

Dans la cour l’école, la coordinatrice du centre, Mme Touré Oumou Kanouté, surveille attentivement les opérations de vote. «Nous avons ouverts les bureaux à 8 heures. Les matériels de vote sont au complet. Dans ce centre, il existe 29 bureaux. Il y’a également la présence des délégués des partis aussi bien que la CENI et la Cour constitutionnelle. Depuis l’ouverture, il n’y a eu aucun incident et l’affluence était timide le matin car c’est le jour de foire. Mais les électeurs ont commencé à prendre d’assaut massivement le centre depuis 12 heures et demi et tout se déroule bien », a-t-elle commenté.

Dans le bureau de vote N° 21, Lassine Samaké a accompli son devoir patriotique muni de sa carte d’électeur. Il s’est dit heureux d’avoir voté pour son candidat. «J’ai voté pour mon candidat Cheick Modibo Diarra par ce qu’il a montré ses preuves à l’extérieur et aussi au Mali pendant la transition de 2012. Je lance un appel à tous les Maliens pour unir nos forces pour des élections apaisées et crédibles », a-t-il dit.

Au quartier Sogoniko, Lassina Mariko, le coordinateur du centre a confirmé l’ouverture à 08 heures des 30 bureaux de vote que compte son centre pour environs 15 000 électeurs. « Les cartes d’électeurs non retirés manquaient le matin mais dans l’après-midi tous les bureaux de vote ont reçu leurs cartes d’électeurs non enlevés. Il n’y a pas de grande affluence et nous n’avions constaté aucune irrégularité », a-t-il indiqué. Dans ce centre de Sogoniko, Oumou Kantao, s’est acquitté de son devoir. « C’est vrai que le vote est secret mais dans l’urne j’ai choisi Soumaîla Cissé pour qu’il donne la solution à nos problèmes », a-t-elle déclaré

Sidiki Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here